SCIENCE ET ÉDUCATION


L’ICESCO appelle à révolutionner le concept de l’alphabétisation et à l’étendre pour inclure les compétences numériques

Le Caire, 9 septembre, AZERTAC

À l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation (8 septembre), l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture réaffirme l’importance du rôle de l’éducation dans l’autonomisation de l’humain et le façonnement de l’avenir, et la nécessité de garantir le droit à l’éducation pour tous, et souligne l’importance de l’alphabétisation comme pierre angulaire de l’apprentissage tout au long de la vie. Dans le cadre de sa nouvelle vision, l’ICESCO accorde une priorité élevée à l’alphabétisation, étant donné qu’elle contribue de manière significative à faire progresser le développement durable, à améliorer les conditions de vie et de santé, et à assurer le bien-être humain, la cohésion sociale et la coexistence pacifique.

Les progrès réalisés en l’alphabétisation ne sont pas suffisants, car à l’échelle mondiale, 773 millions de jeunes et d’adultes ne disposent pas des compétences de base en lecture et en écriture, tandis que 617 millions d’enfants et de jeunes n’ont pas les moindres compétences en lecture, écriture et calcul. De même, les inégalités dans l’accès aux programmes d’alphabétisation sont persistantes et multidimensionnelles, en plus de la faible participation des groupes vulnérables.

La Journée internationale de l’alphabétisation est célébrée cette année dans des circonstances de persistance des répercussions de la crise de COVID-19 et de la fermeture qui en a résulté des établissements d’enseignement, scolaires et non scolaires, qui ont mis en péril les progrès réalisés dans le domaine de l’alphabétisation au cours des dernières décennies, et ont aggravé les aspects des inégalités dans l’accès aux opportunités d’apprendre à lire et à écrire.

Consciente que l’ignorance est plus chère que l’éducation, et du besoin urgent de construire des sociétés sans analphabétisme, l’ICESCO réitère son appel à garantir le droit à l’éducation pour tous et à éradiquer l’analphabétisme, et souligne la nécessité d’accorder davantage d’importance aux groupes marginalisés, notamment les filles et les femmes, qui sont placées au cœur des priorités de l’ICESCO, cette dernière ayant proclamé 2021 Année de la femme.

En vue de parvenir à un réel développement dans le domaine de l’alphabétisation dans la perspective de l’apprentissage tout au long de la vie, dans un monde de plus en plus marqué par les aspects numériques, l’ICESCO appelle également à œuvrer pour révolutionner le concept de l’alphabétisation, de ses formules, programmes et méthodes, en plus de l’étendre pour inclure les compétences numériques, professionnelles et de vie, les compétences d’apprentissage continu, la créativité et la bonne citoyenneté. L’ICESCO appelle aussi à bénéficier davantage des TIC en tant qu’outil efficace majeur de l’alphabétisation et de diffusion des compétences numériques.

En l’honneur des actions distinguées, et pour encourager les expériences réussies dans ce domaine, l’ICESCO annonce l’attribution de trois prix aux initiatives pionnières dans le domaine de l’alphabétisation des filles et des femmes, mises en œuvre par des ONG et des organisations de la société civile au profit des analphabètes, conformément aux trois langues de travail de l’Organisation (arabe, anglais et français).

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules