MONDE


Filippo Grandi : « La situation humanitaire en Afghanistan reste désespérée »

Téhéran, 18 septembre, AZERTAC

Au terme d’une visite de trois jours en Afghanistan, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a lancé un appel pour un soutien urgent et durable en faveur des Afghans à l’intérieur du pays et des réfugiés qui ont fui à l’étranger.

3,5 millions de personnes en fuite dans leur propre pays

« La situation humanitaire en Afghanistan reste désespérée », a déclaré Filippo Grandi. Avant même les événements qui se sont déroulés ces dernières semaines, plus de 18 millions d’Afghans avaient déjà besoin d’une aide humanitaire d’urgence. Plus de 3,5 millions ont été déplacés de chez eux par le conflit et demeurent à l’intérieur du pays, dont quelque 630 000 qui ont subi un déplacement forcé depuis début 2021.

« Si les services publics et l’économie viennent à s’effondrer, nous verrons encore davantage de souffrances, d’instabilité et de déplacements forcés à l’intérieur et à l’extérieur du pays », a averti Grandi. « La communauté internationale doit donc s’engager auprès de l’Afghanistan – et rapidement – afin d’éviter une crise humanitaire beaucoup plus importante qui aurait des conséquences non seulement au niveau régional, mais aussi mondial. »

Au cours de sa visite à Kaboul, Filippo Grandi a rencontré le gouvernement afghan intérimaire, ainsi que quelques-uns parmi les centaines de membres du personnel des Nations Unies et des ONG qui sont restés sur le terrain et ont maintenu leurs activités, malgré les circonstances difficiles.

Suite à ses échanges avec les ministres afghans intérimaires, Filippo Grandi a déclaré : « J’ai salué leur engagement à assurer la sécurité et à permettre un accès humanitaire dans tout le pays. Ils ont reconnu la réalité des besoins et ont remercié les Nations Unies pour l’aide apportée aux Afghans. »

Alors que la situation actuelle en Afghanistan n’a pas encore provoqué d’importants mouvements de réfugiés, le HCR continue à appeler les donateurs à renforcer leur soutien aux millions de réfugiés afghans déjà accueillis au Pakistan et en Iran, et à ceux qui pourraient avoir besoin d’une protection internationale dans un avenir proche.

« Le Pakistan et l’Iran accueillent généreusement des réfugiés afghans depuis plus de 40 ans. Aujourd’hui, peut-être plus que jamais, la communauté internationale doit faire davantage pour apporter une aide humanitaire et un appui en matière de développement à ces réfugiés et à leurs communautés d’accueil, et pour accélérer la réinstallation des Afghans qui se trouvent déjà dans ces pays », a conclu Grandi.

Le Haut Commissaire va maintenant se rendre au Pakistan où il s’entretiendra avec des responsables gouvernementaux et se penchera sur les efforts d’aide humanitaire apportés aux réfugiés dans le pays. (UNHCR)

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules