POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais : Aucune autre ville au monde n'a été dévastée à si grande échelle depuis la Seconde Guerre mondiale

Bakou, 24 septembre, AZERTAC

Pendant près de 30 ans d'occupation, l'Arménie a délibérément détruit tous les villages et villes, pillé tous les monuments culturels et religieux, en faisant un exemple d’urbicide et de culturicide. Il est probable qu'aucune autre ville au monde n'a été dévastée à si grande échelle depuis la Seconde Guerre mondiale, a souligné le président Ilham Aliyev dans son discours prononcé lors du débat général sur le thème « Miser sur l’espoir pour renforcer la résilience afin de se relever du COVID-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l’Organisation des Nations Unies » de la 76e session de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

« Neuf villes azerbaïdjanaises et des centaines de villages ont été détruits par l'Arménie. L'Arménie a essayé d'effacer les traces du peuple azerbaïdjanais ayant vécu dans ces territoires pendant des siècles. Aghdam était si dévastée qu'on l'appelle « Hiroshima du Caucase ». Après la libération de la ville de Fuzouli, notre armée ne pouvait pas y trouver un seul bâtiment en bon état pour planter le drapeau », a précisé le chef de l’Etat.

Il a ajouté que dans les territoires sous l’occupation arménienne, 65 mosquées sur 67 avaient été détruites et les deux autres avaient été gravement endommagées et profanées, transformées en porcheries et en étables, le qualifiant d’irrespectueux envers les musulmans du monde entier. Le président azerbaïdjanais a souligné que même les cimetières avaient été profanés, détruits et pillés.

« Lors de leurs visites dans les territoires azerbaïdjanais libérés de l’occupation, les diplomates étrangers, les représentants d'organisations internationales et les journalistes étrangers ont été témoins des atrocités commises par l'Arménie. La dévastation totale des villes et des villages, y compris du patrimoine culturel et religieux du peuple azerbaïdjanais, a été largement couverte par les médias internationaux et les experts indépendants. L'Azerbaïdjan a présenté un livre contenant de brèves informations et des photos sur la situation de nos villes et villages avant et après l'occupation à la représentation permanente de chaque pays auprès de l'ONU. Le livre reflète la destruction des monuments historico-religieux de l'Azerbaïdjan », a ajouté le président Ilham Aliyev.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules