POLITIQUE


Le président de la République : L'activité des forces de maintien de la paix russes peut être évaluée positivement en général, mais nous avons des plaintes aussi

Bakou, 28 septembre, AZERTAC

Nous exprimons bien sûr nos plaintes à la Russie au sujet de ces situations (activités des groupes de sabotage, le contrôle du corridor de Latchine). Mais lorsque le groupe de sabotage s'y était infiltré, les forces de maintien de la paix russes n'étaient pas encore pleinement installées. Car le 10 novembre, la guerre s'est terminée. Après cela, il a fallu un certain temps aux forces russes, environ 2 000 soldats, pour s'y installer. Il y avait beaucoup de lacunes. Dans ce cas, nous devons être justes. Ils n'avaient pas encore pris le contrôle total de cette zone. Les Arméniens, profitant de cette opportunité, se sont infiltrés dans nos territoires libérés de l’occupation, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev dans son interview accordée à l’agence turque Anadolu, en répondant à la question relative à l’activité des forces russes de maintien de la paix.

Le chef de l’Etat a indiqué que l'activité des forces russes de maintien de la paix pouvait être évaluée positivement.

« Bien sûr, il y a des problèmes dont nous ne sommes évidemment pas satisfaits. Nous avons des plaintes aussi, d’abord, elles sont liées aux visites illégales de citoyens étrangers dans nos territoires. Nous avons soulevé cette question à plusieurs reprises. Parce que le Karabagh est notre territoire. Aucun citoyen ou véhicule étranger ne peut pénétrer dans ces territoires sans notre autorisation. L'autorisation doit être obtenue de notre part. Mais je peux vous dire exactement, que ce n'est pas résolu à cent pour cent. Cependant, je dois dire que les cas de pénétration illégale de citoyens étrangers au Karabagh sont rares. Grâce à notre politique et notre insistance, ce processus touche maintenant à sa fin. Mais bien sûr, nous souhaitons que notre souveraineté et notre intégrité territoriale soient pleinement respectées. En fait, de hauts responsables russes déclarent que le Karabagh est un territoire azerbaïdjanais. Donc, les militaires qui y servent devraient également exercer leurs activités conformément à ces déclarations », a souligné le président azerbaïdjanais.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules