POLITIQUE


Ilham Aliyev : La tenue des exercices militaires près de notre frontière est une question très surprenante

 

Bakou, 28 septembre, AZERTAC

Quant aux exercices militaires tenus près de notre frontière, c'est très surprenant. Ce type d’événements ne s’est pas produit pendant la période de 30 ans d'indépendance. Chaque pays peut mener n'importe quel exercice militaire sur son propre territoire. C'est son droit souverain. Personne ne peut débattre sur cette question. Mais lorsque nous analysons cela dans un laps de temps, nous voyons que cela ne s'est jamais produit, a déclaré le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, dans son interview accordée à l’agence turque Anadolu.

« Pourquoi maintenant et pourquoi à notre frontière ? Ce n’est pas moi qui pose ces questions, c’est la société azerbaïdjanaise. Cette question est posée par les Azerbaïdjanais du monde entier. Une question est également posée de savoir pourquoi il n'y a pas eu d'exercices dans cette région pendant la période d'occupation. Pourquoi les exercices n'ont-ils pas eu lieu lorsque les Arméniens étaient à Djabraïl, Zenguilan, Fuzouli ? Pourquoi font-ils cela après que nous avons libéré ces territoires et mis fin à 30 ans d'occupation ? Ce sont des questions légitimes.», a souligné le chef de l’Etat.

Le président Ilham Aliyev a indiqué : « Bien sûr, nous ne voulons rien qui puisse nuire à la coopération à long terme dans la région. Je voudrais dire une fois de plus que l'Azerbaïdjan s’y comporte aussi de manière très responsable et mesurée. J'espère que les réactions émotionnelles à nos démarches légitimes sont temporaires. »

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules