SOCIETE


Antonio Guterres: Nous sommes en train de creuser notre propre tombe

Bakou, 2 novembre, AZERTAC

Nous sommes en train de creuser notre propre tombe, a prévenu lundi le chef de l'ONU, António Guterres, à l’ouverture du Sommet des dirigeants mondiaux au deuxième jour de la Conférence des Nations Unies sur le climat, la COP26, à Glasgow, au Royaume-Uni.

Il faisait référence à l'addiction aux énergies fossiles qui menace de pousser l'humanité et la planète au bord du gouffre, à cause d'un réchauffement planétaire intenable.

« Nous voulons que les chefs d'État soient de vrais leaders et qu'ils initient le changement pendant la COP26 », a déclaré à ONU Info Juan Pablo Sierra, un jeune militant pour le climat de l'ONG United for Climate Action, juste avant le début de la cérémonie d'ouverture du Sommet des dirigeants.

L’objectif à la COP26 est de finaliser les règles nécessaires à la mise en œuvre de l'Accord de Paris adopté en 2015. Dans cet accord, tous les pays du monde ont accepté d'intensifier leurs efforts pour tenter de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C par rapport aux températures préindustrielles.

La COP26 est considérée comme la dernière chance de faire de l’Accord de Paris une réalité. (ONU)

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules