POLITIQUE


Le ministère de la Défense : La partie arménienne a tenté d’effectuer une nouvelle provocation à la frontière

Bakou, 10 novembre, AZERTAC

La partie arménienne a tenté pour une nouvelle fois d’effectuer une provocation dans la direction de la région de Latchine à la frontière arméno-azerbaïdjanaise, a rapporté dans un communiqué le ministère de la Défense de la République d’Azerbaïdjan.

Il est noté que le 9 novembre, environ 60 membres des forces armées arméniennes, se déplaçant dans deux camions militaires en direction du lac de Garagöl dans la région de Latchine, se sont installés sur la route menant aux positions de l'armée azerbaïdjanaise. Afin de créer délibérément un affrontement militaire, la partie arménienne a tenté de fortifier sa position en fermant le chemin entre les positions de l'armée azerbaïdjanaise dans cette zone de la frontière.

Les unités de l'armée azerbaïdjanaise stationnées dans cette direction ont pris des mesures urgentes dans un court laps de temps dans la région.

À la suite des mesures prises, près de 60 militaires arméniens ont été assiégés, toutes leurs actions ont été restreintes et le matin, compte tenu de la demande de la partie russe, l'armée azerbaïdjanaise les a autorisés à retourner. Encore une provocation militaire de la partie arménienne a échoué.

« Le ministère de la Défense de la République d'Azerbaïdjan déclare que si des provocations de ce genre se répètent à l'avenir, les mesures que nous prendrons seront plus sévères et efficaces.

Nous espérons que cet acte honteux de l'armée arménienne lui servira de leçon et que de telles mesures provocatrices ne seront plus répétées à l'avenir.

L’armée azerbaïdjanaise n’a pas subi de perte humaine, ni de territoire. La situation est actuellement sous le contrôle total de nos unités militaires.

Toute la responsabilité de ce qui vient de se passer à la frontière arméno-azerbaïdjanaise incombe aux dirigeants militaro-politiques de l'Arménie », indique le communiqué du ministère de la Défense.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules