SOCIETE


Antonio Guterres : Pour que l'objectif de 1,5 degré Celsius soit atteint, il faut réduire les émissions mondiales de 45% d'ici à 2030

Bakou, 12 novembre, AZERTAC

Les gouvernements doivent faire preuve de l'ambition nécessaire en matière d'atténuation, d'adaptation et de financement de manière équilibrée, et ils ne peuvent pas se contenter du « plus petit dénominateur commun », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies à Glasgow, où des négociations cruciales sur le climat sont dans la dernière ligne droite.

Antonio Guterres a déclaré jeudi aux délégués qu'il était inspiré par la mobilisation de la société civile, notamment des jeunes, des communautés autochtones, des groupes de femmes, des villes et du secteur privé, soulignant que la lutte pour l'action climatique nécessite le concours de tous.

« Nous savons ce qui doit être fait. Pour que l'objectif de 1,5 degré Celsius soit atteint, il faut réduire les émissions mondiales de 45% d'ici à 2030. Mais l'ensemble actuel des contributions déterminées au niveau national - même s'il est pleinement mis en œuvre - augmentera encore les émissions d'ici 2030 », a-t-il rappelé aux participants lors d'un événement de haut niveau en séance plénière.

Il a ensuite évoqué la dernière analyse conjointe des agences des Nations Unies chargées du climat et de l'environnement, qui montre que, même avec les dernières promesses et les derniers engagements pris lors de la COP26, nous restons sur la voie d'une augmentation catastrophique de la température bien supérieure à 2 degrés Celsius.

« Je me félicite de la reconnaissance de ce fait dans l'accord de coopération conclu hier entre les États-Unis et la Chine - un pas important dans la bonne direction. Mais les promesses sonnent creux lorsque l'industrie des énergies fossiles reçoit encore des milliers de milliards de subventions, comme l'a mesuré le FMI. Ou lorsque des pays continuent à construire des centrales au charbon ou lorsque le carbone n'a toujours pas de prix », a-t-il souligné.

M. Guterres a appelé chaque pays, ville, entreprise et institution financière à réduire « de manière radicale, crédible et vérifiable » leurs émissions et à décarboniser leurs portefeuilles, et ce dès maintenant.

Tout en reconnaissant que les efforts actuels pour lutter contre le changement climatique sont loin d'être suffisants, le chef de l'ONU a souligné les progrès accomplis lors de la COP26 à Glasgow, notamment l'engagement de stopper et d'inverser la déforestation, plusieurs engagements « net zéro » de la part de villes et d'autres alliances, ainsi que des promesses d'élimination progressive du charbon et d'investissement dans les énergies propres dans le monde entier.

« Nous avons besoin que les promesses soient mises en œuvre. Nous avons besoin que les engagements deviennent concrets. Nous avons besoin que les actions soient vérifiées. Nous devons combler le profond et réel fossé de crédibilité », a-t-il ajouté, précisant qu'en tant qu'ingénieur, il sait que les structures durables ont besoin de fondations solides.

M. Guterres a annoncé qu'il allait créer un groupe d'experts de haut niveau chargé de proposer des normes claires pour mesurer et analyser les engagements « zéro » des acteurs non étatiques, qui soumettra une série de recommandations l'année prochaine.

« Nous devons être en mesure de mesurer les progrès accomplis et de nous adapter lorsque nous nous écartons de la voie tracée... Nous devons maintenant nous concentrer sur la qualité et la mise en œuvre des plans, sur la mesure et l'analyse, sur les rapports, la transparence et la responsabilité », a-t-il déclaré, en demandant aux acteurs de coopérer avec les Nations Unies et de se tenir mutuellement responsables.

« Ce n'est qu'ensemble que nous pourrons maintenir le seuil de 1,5 degré à portée de main et le monde équitable et résilient dont nous avons besoin », a-t-il conclu. (ONU)

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules