SOCIETE


Deux personnes d'origine arménienne restituées à leur patrie

Bakou, 26 novembre, AZERTAC

S’appuyant pour une nouvelle fois sur les principes de l'humanisme, la République d'Azerbaïdjan a remis deux personnes d'origine arménienne à l’Arménie vendredi 26 novembre, a rapporté dans un communiqué la Commission d’Etat sur les prisonniers de guerre, les otages et les personnes disparues.

L'une des deux personnes est Aramian Arin Jiraïevitch, né le 3 mars 1993, arrêté lors des opérations militaires à la frontière avec l’Azerbaïdjan le 16 novembre 2021 à la suite de provocations de l'Arménie. Pendant cette période, Arin Aramian a reçu l’aide médicale nécessaire.

La deuxième personne, c'est Moussaelian Mihran Ernest, né le 13 septembre 2000. Il a été arrêté alors qu'il pénétrait dans le territoire en direction de la région d'Aghdam où avaient été déployés des militaires azerbaïdjanais.

À la suite de l'enquête préliminaire, il a été révélé que Mihran Moussaelian était un civil et qu'il s'était égaré et était entré sur le territoire où les militaires azerbaïdjanais faisaient leur service.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules