MONDE


Joe Biden : Le variant Omicron donne des raisons d'être préoccupé, mais il n'est pas une raison pour paniquer

Bakou, 30 novembre, AZERTAC

Le président des Etats-Unis, Joe Biden, a cherché lundi à rassurer ses concitoyens sur le variant Omicron du coronavirus, affirmant aux Américains que son administration travaille avec les fabricants de vaccin pour modifier les vaccins et les piqûres de rappel si cela est nécessaire.

« Nous donnons tout ce que nous pouvons pour combattre ce virus, le traquer sous tous les angles », a déclaré M. Biden lors d'un point presse à la Maison Blanche, ajoutant que « je n'épargne aucun effort pour supprimer tous les obstacles et assurer la sécurité du peuple américain ».

Tôt ou tard, nous allons voir des cas de ce nouveau variant aux Etats-Unis, a-t-il dit. « Ce variant donne des raisons d'être préoccupé, mais il n'est pas une raison pour paniquer ».

Ces propos du président surviennent alors que des restrictions sur les voyages annoncées vendredi dernier entrent en vigueur pour tous les non-ressortissants des Etats-Unis entrant dans ce pays en provenance de l'Afrique du Sud, premier pays où le variant Omicron a été détecté, ainsi que des autres pays africains que sont le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, l'Eswatini, le Mozambique et le Malawi.

Bien qu'on ne sache pas encore clairement dans quelle mesure les vaccins développés par Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson, autorisés aux Etats-Unis, seront efficaces contre le variant Omicron, M. Biden a déclaré que les vaccins restaient la meilleure protection, appelant toutes les personnes âgées de cinq ans ou plus à se faire vacciner, et toutes celles de 18 ans ou plus à recevoir une troisième dose comme piqûre de rappel.

Au cours de cette conférence de presse, M. Biden a également déclaré qu'il faudrait "quelques semaines" encore avant que l'on sache clairement dans quelle mesure les vaccins protègent du nouveau variant, « dans le cas où des piqûres de rappel ou des vaccins mis à jour seraient nécessaires contre ce nouveau variant, nous accélèrerons le développement avec chaque outil dont nous disposons ».

Xinhua

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules