MONDE


La Chine organise une cérémonie commémorative pour les victimes du massacre de Nanjing

Pékin, 13 décembre, AZERTAC

Devant une foule vêtue de noir, le drapeau national chinois a été mis en berne alors que le pays organisait lundi sa 8e cérémonie commémorative nationale pour les victimes du massacre de Nanjing.

Malgré le froid de l'hiver, des milliers de personnes, des fleurs à leurs revers, ont participé à la cérémonie tout en respectant les protocoles de prévention épidémique, à Nanjing, capitale de la province orientale du Jiangsu.

A 10h01, des sirènes ont commencé à retentir et la ville s'est arrêtée. Les conducteurs dans le centre-ville ont arrêté leurs voitures et ont klaxonné, les piétons ont observé une minute de silence en mémoire des victimes.

Des adolescents ont lu une déclaration de paix et des représentants de citoyens ont sonné la cloche de la paix. Des colombes blanches, symboles la paix, ont été libérées sur la place du Mémorial des victimes du massacre de Nanjing par les envahisseurs japonais.

Le massacre de Nanjing s'est produit lorsque les troupes japonaises ont occupé la ville le 13 décembre 1937. Durant plus de six semaines, ils ont tué plus de 300.000 civils chinois et soldats non armés lors d'un des épisodes les plus barbares de la Seconde Guerre mondiale.

En 2014, l'organe législatif suprême de la Chine a désigné le 13 décembre comme journée de commémoration nationale pour les victimes du massacre de Nanjing.

Onze victimes du massacre sont décédées cette année, ce qui réduit le nombre total de survivants enregistrés à 61.

Xinhua

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules