MONDE


Le gouvernement turc a tenu sa dernière réunion de 2021

Ankara, 21 décembre, AZERTAC

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré qu'il ne permettrai aucune démarche qui mettra fin aux investissements et qui entravera les exportations.

Le Chef de l'État a tenu une conférence de presse, lundi, à l'issue de la réunion du Conseil des ministres qui s'est déroulée au Palais présidentiel à Ankara.

Abordant les sujets économiques et financières, Erdogan a rappelé la hausse de près de 50,4% du salaire minimum dès janvier 2022 et a déclaré : « Nous tenons notre promesse de ne pas faire écraser nos travailleurs face aux coûts élevés du quotidien. »

Il a ensuite annoncé la mise en place d'un nouvel instrument visant à atteindre le probable gain de la devise en restant sur la livre turque.

J'annonce que je ne permettrai aucune démarche qui mettra fin aux investissements, qui fera chuter la production et qui entravera les exportations, a-t-il assuré. Dans quelques mois, nous verrons tous ensemble le recul du taux d'inflation, grâce à la baisse des taux d'intérêt.

Le Président a en outre souligné que son pays n'a ni l'intention ni le besoin de faire demi-tour de son économie de marché libre.

J'invite à investir, toutes les personnes ayant de l'argent ou ayant accès au financement, a-t-il insisté.

Erdogan a également commenté le 3ème Sommet de Partenariat Turquie-Afrique qui s'est tenu à Istanbul.

Ce fut un sommet très productif et réussit comme les précédents. Nous avons discuté des relations bilatérales et régionales avec mes homologues africains, a-t-il conclu.

Anadolu

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules