POLITIQUE


L’Azerbaïdjan remet une note de protestation à la France

Bakou, 23 décembre, AZERTAC

Le chargé d'affaires de France en Azerbaïdjan a été convoqué au ministère des Affaires étrangères et une note de protestation lui a été présentée, rapporte dans un communiqué le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

« La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, candidate républicaine à la présidentielle française, a effectué le 22 décembre une visite illégale à Khankendi, une ville de la République d'Azerbaïdjan.

Réalisée dans le cadre de la campagne électorale, cette visite constitue une violation de la législation nationale visant la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan.

Le ministère des Affaires étrangères a fait part de sa vive protestation à l'ambassade de France concernant la visite illégale et rappelé que ces citoyens français ayant gravement violé les exigences des lois pertinentes de la République d'Azerbaïdjan, portaient la responsabilité conformément à la législation nationale.

Il a été noté que la visite d’un groupe d'hommes politiques français nuisait aux relations bilatérales Azerbaïdjan-France, ainsi qu'à la réputation de la France dans la région et au rôle qu'elle pourrait jouer dans la normalisation des relations azerbaïdjano-arméniennes après la fin du conflit.

Les noms des citoyens français ayant effectué des voyages dans les territoires azerbaïdjanais ont été inscrits sur la liste des personnes indésirables en Azerbaïdjan », lit-on dans le communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules