POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais: Nous ne pouvons tolérer aucune menace contre notre intégrité territoriale

Bakou, 25 décembre, AZERTAC

Aujourd'hui, il n'y a pas d'armée arménienne. Si l'Arménie essaie à nouveau d'être une source de danger pour nous, sa fin sera la même que lors de la Seconde guerre du Karabagh, a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev dans son dicours lors de l'inauguration d’un nouveau site militaire à Hadrout le 24 décembre.

Le chef de l'État a dit : « Nous ne pouvons tolérer aucune menace contre notre peuple, notre État et notre intégrité territoriale. Même si c'est à l'extérieur du pays, si nous voyons cette menace, personne ne peut nous arrêter. A de nombreuses reprises on a essayé de nous arrêter durant ces 44 jours. Mais personne n'a pu nous arrêter. »

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules