SOCIETE


Hadji Zeynalabdin Taghiyev, 100 ans de vie glorieuse

Bakou, 25 janvier, AZERTAC

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Hadji Zeynalabdin Taghiyev, millionnaire, philanthrope et mécène azerbaïdjanais.

Taghiyev est né en 1823 dans une famille d'un pauvre cordonnier Taghi et de sa femme Anakhanym dans la vieille ville de Bakou (Itchericheher). Afin de prendre soin de sa famille, il a commencé à étudier la maçonnerie après la mort de sa mère. Quand il avait 18 ans, il travaillait déjà comme entrepreneur.

En 1872, lorsque les terres pétrolières ont été mises aux enchères, Taghiyev et ses deux partenaires ont loué un terrain à Bibi-Heybet et se sont mis à forer des puits. Mais en cinq ans, aucun résultat n’a été obtenu, les dépenses augmentaient et le pétrole ne jaillissait pas. Les partenaires ont décidé de sortir de cette « affaire non rentable ». Zeynalabdin Taghiyev devait rembourser le capital investi par eux. Pourtant, il recherchait constamment de « l'or noir ». En 1878, leu pétrole a jailli de l’un des quatre puits. Cet événement a porté la société de Taghiyev au rang des principales compagnies pétrolières. Donc, ses revenus ont commencé à augmenter rapidement. La production de pétrole a fait de Taghiyev l'un des hommes les plus riches de l'Empire russe.

Taghiyev a investi sa fortune non seulement dans le secteur pétrolier, mais aussi dans de nombreux autres projets. Il finance la construction d'une mosquée, d'une usine textile et des cours du soir pour les employés de l'usine textile, investit dans la construction d'une école pour leurs enfants, d'une pharmacie et d'un moulin. Le coût total de ces projets à l'époque s'élevait à plus de six millions de roubles-or. Dans les années 1890, il rachète la Compagnie de bateaux à vapeur de la Caspienne, la reconstruit et crée une flotte de dix bateaux à vapeur. Taghiyev possédait des propriétés à Moscou, Téhéran, Bandar-e Anzali et Racht.

Malgré les décennies de propagande anti-bourgeoise dans l'ex-Union soviétique qui ont suivi sa vie, Taghiyev continue d'être vénéré en Azerbaïdjan pour sa charité.

Il a également financé la construction du premier théâtre national d'Azerbaïdjan.

Entre 1898 et 1900, Taghiyev a investi 184 000 roubles pour construire la première école islamique laïque pour filles au Moyen-Orient. Il a reçu l'autorisation personnelle de construire l'école dans un échange de lettres avec l'impératrice Alexandra.

Il a également encouragé la construction d'une école agricole dans le bourg de Merdékan près de Bakou en 1894 et la construction de la première école professionnelle à Bakou en 1911.

En tant que musulman, Taghiyev a préconisé la traduction du Coran en langue azerbaïdjanaise. Cela a été fortement opposé par le clergé local, qui croyait que le contenu du Coran était inviolable en raison de son origine divine et que personne n'avait donc le droit de le traduire. Il envoya alors un représentant d'un mollah à Baghdad, qui rapporta l'autorisation officielle des savants musulmans de traduire le Coran. Taghiyev a demandé l'équipement nécessaire pour la traduction de Leipzig et l'a financé ainsi que sa publication.

Le célèbre millionnaire azerbaïdjanais, philanthrope et conseiller d'État de l'Empire russe a toujours aidé les gens. En tant que bienfaiteur, Taghiyev était également très célèbre bien au-delà des frontières de son pays natal. Lorsque le mouvement d'indépendance et d'éducation du Pakistan a commencé au début du XXe siècle, la peste a balayé le pays. Cette maladie a tué plus de 100 000 personnes au Pakistan.

Le seul moyen était de vacciner les personnes en bonne santé contre la peste. En ce moment difficile pour le pays frère, Taghiyev a acheté 300 000 flacons de vaccin à ses propres frais et les a envoyés au Pakistan. Cette aide de Taghiyev a joué un rôle clé dans la prévention de l'épidémie de peste au Pakistan.

Après l'indépendance du Pakistan en 1947, ce fait est introduis dans les manuels. En raison de ces bonnes actions, les Pakistanais considèrent l'Azerbaïdjan comme un pays frère.

Hadji Zeynalabdin Taghiyev est mort en 1924.

Il convient de noter que la statue de Hadji Zeynalabdin Taghiyev a été inaugurée le 18 janvier 2022 à Bakou, sur la place située devant la station de métro « Itchericheher ». Le président de la République Ilham Aliyev a participé à l’inauguration de la statue du philanthrope azerbaïdjanais.

Le jubilé de Hadji Zeynalabdin Taghiyev sera célébré en 2022 au siège de l’UNESCO. La célébration du 200e anniversaire du philanthrope azerbaïdjanais avait été inclue au « cycle 2022-2023 du Registre international de la Mémoire du monde » dans le cadre de la 41e Conférence générale de l'UNESCO à Paris.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules