POLITIQUE


Le président Ilham Aliyev : Si nous ne pensons pas à l'avenir, il sera très difficile de résoudre les problèmes d'aujourd'hui

 

Bakou, 30 janvier, AZERTAC

Dans la vie, je vais vous dire franchement, je ne prévois jamais rien, j'essaie de ne pas le faire. Mais en tant que président, je ne peux pas me le permettre. Car si l’on ne pense pas à l'avenir, il sera très difficile de résoudre les problèmes d'aujourd'hui, a estimé le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev à l’émission « La formule de pouvoir » diffusée sur la chaîne de télévision russe Rossiya 24.

Le chef de l’Etat a déclaré regarder vers l’avenir 50 ans d'avance. Il a ajouté :« Dans le secteur de l'énergie, c'est pour 100 ans. Autrement dit, pendant au moins 100 ans, l'Azerbaïdjan devient un acteur indispensable et très important sur le marché international de l'énergie. Dans le secteur des transports, nous créons une infrastructure qui fonctionnera au profit de notre pays pendant des siècles. Et l'éducation, elle doit aussi être considérée pour les décennies à venir ».

« La formation du personnel, la mise en place des technologies de l'information, ce sont des investissements dans l'avenir », a dit le président Ilham Aliyev.

Il a fait savoir que la mise en œuvre des Objectifs de développement durable des Nations Unies était d'une importance particulière pour l'Azerbaïdjan. Le chef de l’Etat a ajouté que l'Azerbaïdjan était l'un des 12 pays à avoir soumis le troisième Rapport national volontaire sur la mise en œuvre de l'Agenda 2030 et le premier État dans sa région.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules