CULTURE


Musée des relations rompues à Zagreb

Bakou, 14 mars, AZERTAC

Situé près du centre de Zagreb, capitale croate, le Musée des relations rompues (ou brisées) est dédié aux relations amoureuses qui finissent mal.

Le Musée des relations rompues de Zagreb abrite l'une des collections les plus insolites au monde.

Il contient des objets du quotidien à valeur sentimentale donnés par des personnes du monde entier, chaque objet étant accompagné d'une histoire personnelle qui contextualise son importance dans la relation passée de son propriétaire. Ce sont, en très grande majorité, des histoires d'amour et de perte, certaines drôles et affectueuses, mais la plupart mélancoliques, qui offrent un aperçu de la nature d'une relation particulière et de la façon dont elle s'est terminée.

Un voyage instructif à travers les émotions humaines est devenu l'attraction la plus fascinante de Zagreb depuis son ouverture au public en octobre 2010.

Le musée est une idée originale de l'artiste Dražen Grubišić et de la productrice du festival Olinka Vištica, eux-mêmes un ancien couple pris au dépourvu par les séquelles d'un amour qui n'a pas duré. En collectant des souvenirs qui résument l'expérience de la rupture, le duo a rassemblé une série poignante et unique d'aperçus sur les mystères du cœur humain.

Les invitations de galeries étrangères se sont rapidement suivies et le musée est devenu une exposition itinérante, visitant des lieux aussi divers que Los Angeles (2015), Taïwan (2014) et Mexico (2013). À chaque endroit, les membres du public ont apporté leurs propres souvenirs, enrichissant encore davantage la collection du musée.

Le Musée des relations rompues est devenu l'un des lieux incontournables de la capitale croate.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules