ACTUALITES OFFICIELLES


Le président azerbaïdjanais reçoit une délégation menée par la secrétaire générale du Conseil de l’Europe VIDEO

Bakou, 4 avril, AZERTAC

Le président de la République Ilham Aliyev a reçu, lundi 4 avril, une délégation conduite par la secrétaire générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejcinovic Buric.

Le président Ilham Aliyev s'est dit enchanté de voir Marija Pejcinovic Buric dans son pays en tant que secrétaire générale du Conseil de l'Europe et a rappelé sa visite en Azerbaïdjan en avril 2019 en tant que vice-Première ministre croate et ministre des Affaires étrangères et européennes, ainsi que les réunions tenues en marge de la visite.

Le chef de l'Etat a rappelé son activité en tant que chef de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l'APCE. Le président Ilham Aliyev a souligné l'importance de développer la coopération de l'Azerbaïdjan avec le Conseil de l'Europe sur la base d'un dialogue constructif, marquant que des mesures cohérentes étaient prises pour moderniser la base législative du pays dans le cadre de l'adhésion au Conseil de l'Europe.

Exprimant sa satisfaction quant à la visite en Azerbaïdjan, Marija Pejcinovic Buric a déclaré que l'adhésion de l'Azerbaïdjan au Conseil de l'Europe était très appréciée et que le pays avait adhéré à de nombreuses conventions et documents pertinents du Conseil de l'Europe dans le cadre du processus d'adhésion et que des travaux étaient toujours en cours dans le domaine concerné.

Au cours de la conversation, il a été noté avec satisfaction que le programme d'action entre l'Azerbaïdjan et le Conseil de l'Europe couvrant 2022-2025 serait adopté, et il a été noté que ce programme prévoyait une coopération dans un certain nombre de domaines.

Le président Ilham Aliyev a informé la secrétaire générale du Conseil de l'Europe de la nouvelle situation établie dans la région, des propositions avancées par l'Azerbaïdjan pour la normalisation des relations avec l'Arménie, ainsi que de la situation actuelle dans les territoires libérés.

Le président de la République a indiqué que 3 890 Azerbaïdjanais avaient été portés disparus depuis la première guerre entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et a souligné qu’il était important que l'Arménie fournisse des informations sur l'emplacement des charniers pour déterminer leur sort. Il a noté que l'Azerbaïdjan souffrait gravement du problème des mines dans les territoires libérés, affirmant que plus de 200 personnes avaient été tuées ou blessées par des mines terrestres depuis la Déclaration du 10 novembre 2020. Le président Ilham Aliyev a déclaré que pendant la Guerre patriotique de 44 jours, l'Azerbaïdjan avait strictement respecté les principes fondamentaux du droit international humanitaire. Pourtant, le chef de l'État a déclaré que l'Arménie avait commis de nombreux crimes de guerre pendant les affrontements, ajoutant que l'Arménie avait tiré des roquettes contre des villes azerbaïdjanaises pendant les opérations militaires, tuant plus de 100 civils, dont des enfants et des femmes.

Le président Ilham Aliyev a noté que le Conseil de l'Europe pourrait lui aussi jouer le rôle d'une plateforme qui pourrait contribuer au processus d’établissement de la confiance entre les deux pays et à la création d'une région intégrée du Caucase du Sud.

La secrétaire générale du Conseil de l'Europe a salué la forte volonté politique de l'Azerbaïdjan en la matière.

Marija Pejcinovic Buric a fait savoir que le Conseil de l'Europe était prêt à jouer un rôle de plateforme dans le processus de normalisation des relations entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et à instaurer la confiance entre les sociétés des deux pays.

Les parties ont également échangé sur d'autres questions d'intérêt mutuel.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter