MONDE


Guerre en Ukraine : plus de 4,6 millions de réfugiés ont fui le pays

Bakou, 13 avril, AZERTAC

Plus de 4,6 millions de réfugiés ukrainiens ont fui leur pays depuis le 24 février dernier et le début de l’offensive russe, selon un nouveau décompte établi mardi par le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Le HCR recense exactement 4.615.830 réfugiés. Ce sont 68.000 de plus que lors du précédent décompte établi hier lundi.

Si l’agence onusienne fait état d’une légère baisse des arrivées, elle estime que les nouveaux arrivants sont dans un « état plus vulnérable ».

« Les nouveaux réfugiés ont moins de moyens et sont aussi moins bien préparés en termes d’endroit où ils souhaitent se rendre », par rapport aux personnes qui ont fui dans les premières semaines du conflit, a affirmé un porte-parole du HCR, Matt Saltmarsh, lors d’un point de presse à Genève.

La Pologne accueille de loin le plus grand nombre de réfugiés. Depuis le 24 février, 2.645.877 d’entre eux sont entrés en Pologne au 11 avril. 701.741 personnes se sont également rendues en Roumanie et la Moldavie fait état de 413.374 arrivées de réfugiés ukrainiens.

Près de 12 millions de personnes ont dû quitter leur foyer

La Hongrie a accueilli 428.954 Ukrainiens et 320.246 personnes sont arrivées d’Ukraine en Slovaquie, depuis le début de la guerre, selon les chiffres du HCR datés du 11 avril.

En Russie, le nombre de réfugiés s’élevait à 433.083 au 9 avril. Au 11 avril, le Bélarus avait accueilli 21 292 personnes.

Parmi ces 4,6 millions de réfugiés, près de 210.000 sont des ressortissants de pays tiers. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), ces derniers rencontrent parfois des difficultés à rentrer dans leur pays d’origine.

Au total, ce sont presque 12 millions de personnes, soit plus d’un quart de la population, qui ont dû quitter leur foyer soit en traversant la frontière pour gagner les pays limitrophes, soit en trouvant refuge ailleurs en Ukraine. En effet, aux 4,6 millions de réfugiés s’ajoutent également 7,1 millions de déplacés internes, selon les chiffres de l'OIM publiés le 5 avril.

L’ONU confirme plus de 1.842 civils morts en Ukraine

Par ailleurs, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a enregistré 4.335 victimes civiles depuis le 24 février, soit 1.842 morts et 2.493 blessés. Parmi les 1.842 morts figurent 148 enfants. Selon l’ONU, les chiffres sont vraisemblablement beaucoup plus élevés puisqu’ils n’incluent pas à ce stade le nombre des morts dans les zones où des hostilités intenses et constantes ont lieu.

D’une manière générale, l’ONU et les partenaires humanitaires sont profondément préoccupés par le sort des civils après l’intensification des hostilités dans la région orientale du Donbass et dans les provinces de Khersonska, Kharkivska et Dnipropetrovska.

À Louhansk, les lourds combats et les frappes aériennes touchent les zones résidentielles dans les régions contrôlées par le gouvernement mais aussi dans celles qui échappent à son contrôle, en particulier entre Pervomaisk et Zolote. Les infrastructures importantes de l’eau, de l’électricité et du gaz ainsi que les établissements de santé ont été détruits, laissant les civils sans accès aux services et produits essentiels. (ONU)

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules