CULTURE


Le Forum des femmes poètes de l’ICESCO lancé avec la participation de 200 poétesses

Bakou, 25 avril, AZERTAC

Le Forum des femmes poètes de l’ICESCO, lancé par Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), lors de la célébration internationale de la Journée mondiale de la poésie en mars dernier, a tenu ses premières activités en présentant les expériences poétiques de trois poétesses de Syrie et d’Irak.

Ce Forum, présidé par la poétesse Rawda Al-Haj, vise à promouvoir les femmes poètes, leurs biographies et leurs productions créatives, à rapprocher les générations poétiques féminines, à mettre en exergue les différentes expériences et à tisser des liens de connaissance et d’échange entre les poétesses de différents pays du monde islamique. Ses activités comprennent la présentation quotidienne de trois expériences poétiques féminines. Ainsi, la première rencontre des participantes tenue par visioconférence et animée par Dr Khadija Saidi du Royaume du Maroc, a connu la présentation des expériences poétiques des poétesses Ibaa Al-Khatib et Esraa Abdel Karim de la République arabe syrienne, et de la poétesse Esraa Akrawi, de la République d’Irak.

Le forum, considéré comme une entité littéraire inclusive et un nouvel espace de créativité, compte actuellement plus de 200 poétesses et œuvre à l’inscription d’un plus grand nombre de poétesses du monde islamique via des formulaires d’adhésion. Il s’apprête également à publier le premier numéro du magazine trimestriel “Shawaer” et à éditer vingt recueils de poétesses. Les préparatifs sont en cours pour la tenue de la première conférence du Forum des femmes poètes de l’ICESCO, qui portera le nom de l’une des poétesses pionnières et sera organisés dans l’un des États membres de l’ICESCO.

L’inauguration de ce forum par l’Organisation vient confirmer son soutien continu aux femmes dans tous les domaines subséquemment à l’Année de l’ICESCO de la femme 2021, laquelle a vu la mise en œuvre de nombre de programmes, d’activités et de concours, dont le Prix ICESCO de la poésie féminine : « poème de l’année de la femme 2021 » remporté par trois poétesses d’Égypte, du Soudan et du Yémen, ainsi que la publication des meilleurs poèmes participants au concours dans un recueil intitulé : « Quand leurs poèmes ont éclairé l’obscurité ». (ICESCO)

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules