ACTUALITES OFFICIELLES


L’Université ADA accueille une conférence internationale sur le thème « Le Caucase du Sud : développement et coopération »
Le président Ilham Aliyev participe à la conférence VIDEO

Bakou, 29 avril, AZERTAC

L’Université ADA a accueilli vendredi 29 avril une conférence internationale portant sur le thème « Le Caucase du Sud : développement et coopération ».

Le président de la République Ilham Aliyev a participé à la conférence.

L'idée d'organiser la conférence internationale « Le Caucase du Sud : développement et coopération », qui a débuté à Choucha le 28 avril et se poursuit aujourd'hui à Bakou, a été avancée lors de la conférence internationale « Un regard sur le Caucase du Sud : développement et coopération post-conflit » tenue à l'Université ADA avec la participation du président Ilham Aliyev le 13 avril de l'année dernière (https://president.az/en/articles/view/51088). C'est lors de cette conférence que les participants ont proposé de tenir une conférence internationale au Karabagh, et le président Ilham Aliyev a salué cette proposition.

Le fait que Choucha soit devenue le lieu principal des événements organisés sous les auspices de l'ONU et d'autres organisations influentes et qu'elle soit devenue la capitale diplomatique de la région signifie également l'échec des vilaines campagnes visant à promouvoir cette ville historique azerbaïdjanaise comme une ville arménienne à travers de fausses informations durant de nombreuses années.

Ce n'est pas un hasard si les participants à la conférence internationale ont organisé le 28 avril, à Choucha, des panels sur les thèmes « Choucha - la voie du renouveau » sur les travaux de reconstruction à Choucha et « La coopération, les opportunités et défis » sur la période post-conflit. Cette importante tribune offre l'occasion aux experts étrangers de discuter de l'agenda de paix établi par l'Azerbaïdjan pour le développement des relations entre les pays du Caucase du Sud dans la période post-conflit, des opportunités d'ouvrir des communications, de la normalisation des relations avec l'Arménie en tant que base du progrès, de la sécurité et de la prospérité.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter