POLITIQUE


Le président azerbaïdjanais: Depuis la fin de la guerre, plus de 200 militaires et civils ont été tués ou grièvement blessés par des mines terrestres

Bakou, 29 avril, AZERTAC

La pollution de nos territoires par les mines constitue l'un des grands problèmes. Depuis la fin de la guerre, plus de 200 militaires et civils ont, malheureusement, été tués ou grièvement blessés par des mines terrestres, a fait savoir le président de la République Ilham Aliyev lors de la conférence internationale sur le thème « Le Caucase du Sud : développement et coopération » organisée à l’Université ADA.

Soulignant que des mines avaient été posées par les Arméniens sur les territoires azerbaïdjanais après la fin de la guerre, le chef de l’Etat a dit : « L'année dernière, deux journalistes azerbaïdjanais ont été tués dans une explosion de mines terrestres nouvellement posées à Kelbédjer. »

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules