ACTUALITES OFFICIELLES


Communiqué de la Présidence de la République

Le 11 mai, le président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev a reçu un coup de fil du Secrétaire d'État américain Antony Blinken.

Au cours de la conversation téléphonique, le Secrétaire d'État Antony Blinken a présenté ses félicitations pour le 99e anniversaire du leader national Heydar Aliyev. Il a également noté que le Département d'État des États-Unis et les ambassadeurs des États-Unis dans les trois pays du Caucase du Sud s’étaient récemment rendus en Azerbaïdjan et avaient eu des discussions fructueuses lors de leur visite.

Le Secrétaire d'État américain a exprimé son soutien aux pourparlers entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie et à la conclusion potentielle d'un traité de paix à cet égard, et a déclaré espérer que cela contribuerait à maintenir une paix durable dans la région.

Antony Blinken a également souligné que les États-Unis étaient prêts à soutenir le processus de délimitation et de démarcation des frontières entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, ainsi que l'ouverture des communications de transport.

Le président de la République a exprimé ses remerciements pour les félicitations.

Le président Ilham Aliyev a déclaré que l'Arménie avait accepté les cinq principes avancés par l'Azerbaïdjan afin de normaliser les relations avec l'Arménie et que l'Azerbaïdjan était prêt à entamer des négociations sur un traité de paix basé sur ces principes. Le président azerbaïdjanais a également fait savoir que l'Azerbaïdjan avait déterminé la composition de la commission nationale pour entamer prochainement le processus de délimitation et de démarcation, et a souligné l'importance de l'ouverture des lignes de transport et de communication.

Les parties ont également abordé des questions liées à l'agenda humanitaire entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

Les discussions ont également porté sur les questions de sécurité énergétique lors de la conversation téléphonique.

Au cours de l'entretien, les parties ont procédé à un échange de vues sur les possibilités d'intensifier le dialogue entre les deux pays et le processus de démocratisation en Azerbaïdjan et ont souligné le rôle de la commission intergouvernementale dans le développement des relations bilatérales.

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter