POLITIQUE


L’ambassadeur d’Algérie : L’AZERTAC est la source d’information principale et la plus fiable en Azerbaïdjan VIDEO

Bakou, 13 mai, AZERTAC

Il serait utile d'étendre la coopération et d'intensifier les échanges d'informations entre l'AZERTAC et l'agence Algérie Presse Service. La signature d'un document sur la coopération peut contribuer à ce travail.

C’est ce qui ressort de la rencontre tenue aujourd’hui entre Aslan Aslanov, président du Conseil d’administration de l’AZERTAC, et Abdelouahab Osmane, ambassadeur de la République algérienne démocratique et populaire en Azerbaïdjan.

Les opportunités d’étendre encore davantage la coopération entre les agences de presse nationales des deux pays ont fait l’objet de discussions lors de la rencontre.

Au cours de la rencontre, les discussions ont également porté sur l'histoire et l'état actuel des relations entre l'Azerbaïdjan et l'Algérie. Il a été souligné que la similitude entre les deux peuples et entre leurs valeurs nationales et spirituelles favorisait le développement des relations. Nos relations diplomatiques ont un niveau élevé. Sur fond de nouveaux défis et réalités, il est nécessaire aussi de porter la coopération des médias à un nouveau niveau.

Le président du Conseil d’administration a informé l’ambassadeur des activités de l’agence azerbaïdjanaise, de sa place et de sa position dans l'espace mondial de l'information. Il a souligné que les principales agences de presse de l'Azerbaïdjan et de l'Algérie coopéraient efficacement sur diverses plateformes médiatiques internationales, en particulier au sein du Congrès mondial des agences de presse et de l'Union des agences de presse nationales (UNA) de l'Organisation de la coopération islamique. « Il est louable que pendant la Guerre patriotique de 44 jours de l’Azerbaïdjan, les médias algériens aient pris une position objective sur cette question et aient diffusé des informations précises », a fait savoir Aslan Aslanov.

L'ambassadeur Abdelouahab Osmane a déclaré avoir obtenu des informations sur l'Azerbaïdjan en langues arabe, anglaise et française à travers le site web de l'AZERTAC, ajoutant que l'ambassade apporterait le soutien nécessaire pour porter au niveau bilatéral la coopération entre les agences de presse des deux pays amis. Déclarant que l'Algérie était prête à soumettre le projet de document à élaborer aux agences nationales compétentes, le diplomate a souligné qu'il considérait l'AZERTAC comme la source d'information principale et la plus fiable en Azerbaïdjan.

Les parties ont procédé à la fois à un échange de vues sur les défis auxquels sont confrontés les médias modernes et d'autres questions d'intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules