SOCIETE


L’OMS affirme qu'une nouvelle pandémie pourrait survenir si l’épidémie de variole du singe n'est pas prévenue

Bakou, 24 juin, AZERTAC

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme qu'une nouvelle pandémie pourrait survenir si l’épidémie de variole du singe n'est pas prévenue.

La variole du singe a déjà été enregistrée dans 58 pays. Au total, 3 417 personnes ont été infectées par le virus. Le nombre de personnes infectées sur différents continents augmente chaque semaine. Le virus continuera de se propager à moins que les pays ne coopèrent à l'échelle mondiale pour lutter contre la maladie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules