SOCIETE


L'Égypte célèbre le 70e anniversaire de la révolution de juillet au milieu des réalisations politiques et économiques

Bakou, 23 juillet, AZERTAC

Aujourd'hui, samedi 23 juillet 2022, l'Égypte célèbre le soixante-dixième anniversaire de la Révolution de juillet, au milieu des réalisations du pays à différents niveaux politiques et économiques.

Lors d'un discours prononcé à cette occasion, le président égyptien Abdel Fattah El-Sissi a déclaré : « L'Égypte a été confrontée ces dernières années à divers défis aux dimensions économiques, sociales, sécuritaires et politiques », expliquant que les efforts de réforme économique que le peuple égyptien a portés, en en plus des projets nationaux ont contribué à résister aux défis mondiaux.

Le président égyptien a souligné que les réalisations successives dans les domaines des infrastructures, des nouvelles communautés urbaines, de l'énergie et de l'implantation industrielle sont devenues un témoignage de la force de la volonté égyptienne de construire un avenir meilleur.

Le président égyptien a déclaré : "Nous sommes capables de surmonter les défis, malgré les circonstances défavorables croissantes causées par les événements internationaux".

Il a ajouté : "La célébration d'aujourd'hui de la Révolution de Juillet donne un nouvel élan pour travailler à faire avancer notre cher pays et à réaliser les aspirations de son honorable peuple".

Le président El-Sissi a adressé ses salutations et ses félicitations au peuple égyptien à l'occasion du glorieux anniversaire de la révolution de Juillet.

Il a souligné que la relation entre le peuple égyptien et ses forces armées est unique entre le peuple d'Abyei et une armée qui représente un modèle pour l'institution nationale qui comprend sa mission et la remplit pleinement.

Le président Sissi a adressé un salut d'appréciation et de fierté aux héros qui sont venus diriger la révolution pour faire de leur patrie une nouvelle aube.

Le président Sissi a déclaré : "Je suis sûr de notre ferme détermination à poursuivre ensemble à pas fermes la voie que nous avons choisie, afin de nous embarquer dans la nouvelle république".

Le président Sissi a souligné que la nouvelle république est la république de la construction, du développement et du changement de réalité.

Le président Sissi a indiqué que la nouvelle république établit un système intellectuel, social et humanitaire global, visant à construire une société humaine et développée dominée par de hautes valeurs humaines.

La célébration par l'Égypte du soixante-dixième anniversaire de la révolution de juillet intervient à un moment où le pays est témoin depuis l'arrivée au pouvoir du président Sissi.

Il convient de noter que l'Égypte a connu, depuis l'arrivée au pouvoir du président El-Sissi, d'énormes progrès en matière de développement et de grandes réalisations à divers niveaux politiques, économiques et sociaux.

Sur le plan politique, l'Égypte a renforcé son rôle en tant que l'un des principaux piliers de la sécurité et de la stabilité au Moyen-Orient, grâce à ses efforts considérables pour promouvoir la paix dans la région, travailler à la résolution et au règlement des conflits, combattre le terrorisme et les mouvements extrémistes, et continuer à soutenir la cause palestinienne pour permettre au peuple palestinien d'obtenir ses droits légitimes, dont la tête est l'établissement d'un État palestinien indépendant aux frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale.

L'Égypte a également tenu, depuis l'entrée en fonction du président Sissi, à renforcer sa présence africaine, comme l'un des pôles de premier plan du continent, à travers de nombreuses initiatives pour promouvoir la paix sur le continent et contribuer à faire face à ses défis de développement.

À cet égard, l'Égypte a présenté un certain nombre d'initiatives, notamment son initiative de création de l'Agence égyptienne de partenariat pour le développement, le Programme présidentiel de qualification de la jeunesse africaine pour le leadership, en plus de ses nombreuses initiatives visant à soutenir des projets agricoles sur le continent.

Avec son accession à la présidence de l'Union africaine en 2019, l'Égypte a intensifié ces efforts, en travaillant en coopération avec la Chine pour résoudre le problème de l'énergie et de l'électricité pour plus de 600 millions d'Africains, à partir d'avril 2019. Elle a également lancé l'initiative de soigner un million d'Africains de l'hépatite C en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé, et ses efforts pour soutenir les filières industrielles du continent en accueillant en novembre 2019 un atelier international intitulé "Made in Africa", visant à valoriser les valeurs de Production locale africaine, auquel ont participé un grand nombre de ministres africains de l'industrie, ainsi que des experts de 8 pays d'Europe, de Chine et de plusieurs organisations internationales.

L'Égypte accorde également une grande attention aux problèmes du monde islamique et soutient les institutions d'action islamique conjointe, dirigées par l'Organisation de la coopération islamique et ses divers organes.

À cet égard, en juin dernier, l'Égypte a accueilli les réunions annuelles du Conseil des gouverneurs de la Banque islamique de développement, qui ont vu en marge le lancement du siège régional de la banque en Égypte pour servir les problèmes de développement dans un certain nombre de pays.

L'Égypte abrite également le siège de l'"Organisation pour le développement des femmes", qui est le dernier organe spécialisé de l'Organisation de la coopération islamique, et s'emploie à autonomiser les femmes dans le monde islamique à différents niveaux et à relever les défis qui les empêchent de réaliser leur droits.

Afin de permettre à cette organisation de jouer son rôle, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a annoncé que le gouvernement de la République arabe d'Égypte prendra en charge sa part des contributions annuelles des pays les moins avancés des membres de l'Organisation pour le développement des femmes.

Au niveau international, l'Égypte a continué de jouer son rôle essentiel de membre actif de la communauté internationale et de partisan des efforts de maintien de la paix et de la sécurité internationales. Point culminant de ces efforts, l'Égypte accueillera en novembre de cette année le sommet sur le climat COP27, qui se concentrera sur le respect des engagements internationaux sur les questions climatiques, la lutte contre le changement climatique, en plus de fournir les ressources nécessaires pour atteindre la sécurité alimentaire mondiale.

Au niveau local, le président Abdel Fattah El-Sisi a lancé le dialogue national en avril dernier, dans le cadre d'une participation nationale effective sous l'égide de la nouvelle république, et dans le cadre des efforts déployés pour promouvoir la réforme politique dans le pays.

L'agenda du dialogue national, avec ses axes politiques, économiques et sociaux, représente un point de départ pour construire des visions communes sur les éléments de consolidation du concept d'État national fondé sur les fondements de la citoyenneté, du droit et des institutions comme méthode d'action nationale pour construire un système intégré de politiques économiques, sociales, culturelles et éducatives efficaces basées sur une vision et des convictions communautaires qui soutiennent la réforme et la construction.

Sur le plan économique, l'Égypte a fait de grands progrès dans les projets de développement et de services depuis l'entrée en fonction du président Abdel Fattah El-Sisi, notamment la création de 17 complexes industriels dans 15 gouvernorats du pays et la construction de la zone économique du canal de Suez comme noyau pour le démarrage de le projet national d'aménagement de l'axe du canal de Suez, qui a abouti à sa transformation en gigantesque zone économique ; Revitaliser diverses industries et transformer la région en un centre mondial de la navigation maritime et une porte d'entrée pour le commerce entre l'Est et l'Ouest.

Au cours des huit dernières années, le pays a enregistré des milliards de dollars d'investissements dans les secteurs des transports et de l'énergie, et plus de 300 projets agricoles, en plus de centaines d'autres projets dans les domaines des routes, de la santé et de l'électricité, qui contribuent à élever le niveau de vie des citoyens. (UNA)

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules