ACTUALITES OFFICIELLES


Communiqué de la Présidence de la République

Le président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliyev a reçu, lundi 25 juillet, un coup de fil du secrétaire d'État américain Antony Blinken.

Le secrétaire d'État Antony Blinken a salué la rencontre et le dialogue direct entre les ministres des Affaires étrangères de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan à Tbilissi, marquant que les États-Unis soutenaient la normalisation des relations entre les deux pays.

Le président Ilham Aliyev a qualifié la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie tenue à Tbilissi de première étape vers le lancement des négociations sur un traité de paix entre les deux pays. Le chef de l'Etat a déclaré que l'Azerbaïdjan avait déjà formé la composition de sa commission chargée de l’élaboration du traité de paix et s'attendait à ce que l'Arménie aussi agisse de même.

Antony Blinken a également souligné que les États-Unis étaient prêts à l'ouverture des liaisons de transport et des communications entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, ainsi qu'à fournir un soutien technique en la matière.

Au cours de l’entretien, les parties ont souligné l'importance du protocole d'accord récemment signé entre l'Azerbaïdjan et la Commission européenne dans le domaine de l'énergie.

Abordant les questions humanitaires, le chef de l'Etat a déclaré que plus de 3 890 Azerbaïdjanais étaient considérés comme des personnes portées disparues depuis la première guerre arméno-azerbaïdjanaise, et a souligné que malgré les demandes répétées à la partie arménienne, aucune information n'avait été fournie sur les emplacements des charniers.

Le président Ilham Aliyev a souligné que des mines avaient été massivement enfouies par l'Arménie dans les territoires azerbaïdjanais libérés de l’occupation et que plus de 240 citoyens azerbaïdjanais étaient morts ou blessé dans des explosions de mines depuis la fin de la guerre.

Au cours de la conversation téléphonique, les parties ont procédé à un échange de vues sur les perspectives de la coopération.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter