MONDE


Une attaque terroriste survenu dans le nord du Togo

Une attaque terroriste survenu dans le nord du Togo

Bakou, 28 novembre, AZERTAC

Le nord du Togo a été touché, il y a quelques jours, par une nouvelle attaque terroriste d'une grande ampleur d'après plusieurs médias locaux et internationaux, indique l’agence de presse turque Anadolu.

L'attaque a touché la localité de Tiwoli, proche de la frontière avec le Burkina Faso, d'où, depuis novembre 2021, des terroristes (des éléments du JNIM, le Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans, qui fait rage dans la zone) viennent mener des attaques dans la partie septentrionale et repartent pour s'y réfugier.

Le jeudi 24 novembre 2022, les forces armées togolaises, d'après des informations relayées par des médias locaux, ainsi que sur les réseaux sociaux et qui n'ont pas été démenties, seraient tombées dans une grande embuscade, dressée par des terroristes venus en grand nombre dans cette localité de Tiwoli.

Mais les forces de l'opération Koundjouare (lancé depuis 2018 pour la sécurisation de la zone) ont «fortement riposté. S'en est suivi des échanges de tirs très nourris qui ont permis de repousser les assaillants».

« Le ratissage est toujours en cours. Nous communiquerons quand ce sera terminé », a assuré un officier de l'armée togolaise joint par l'Agence Anadolu ce lundi 28 novembre 2022.

D'après plusieurs médias, cette attaque violente a fait des morts et des blessés. Plusieurs chiffres circulent.

Mais l'officier de l'armée togolaise joint par l'Agence Anadolu ne donne aucun bilan, même pas provisoire de cette attaque.

« Les éléments du bilan seront fournis dans la communication officielle », a-t-il indiqué.

Depuis novembre 2021, la partie septentrionale du Togo, la préfecture de Kpendjal, non loin de la frontière avec le Burkina Faso est le théâtre de plusieurs attaques meurtrières.

En juillet dernier, on en était à quatre attaques sur lesquelles les autorités togolaises ont officiellement communiqué. En ce moment, le Togo a choisi de ne pas communiquer de bilan précis des attaques.

Donc, aucun chiffre n'a été évoqué. L’armée togolaise a juste confirmé le samedi 16 juillet 2022 que des attaques simultanées avaient eu lieu dans plusieurs villages dans la préfecture du Kpendjal.

Ces attaques ont eu lieu dans la nuit du jeudi 14 à vendredi 15 juillet et ont fait « plusieurs morts » et « quelques blessés » d'après un communiqué officiel.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules