MONDE


Les pays de l'OCI doivent combler un déficit commercial de 63 milliards de dollars US en produits Halal

Les pays de l'OCI doivent combler un déficit commercial de 63 milliards de dollars US en produits Halal

Bakou, 29 novembre, AZERTAC

Le Rapport Annuel 2022 sur L'économie Halal de l'OCI a révélé que les États membres de l'OCI ont enregistré un déficit commercial de 63 milliards de dollars US pour les produits de l'Economie Halal en 2021, couvrant l'alimentation, la mode, les produits pharmaceutiques et les cosmétiques, avec des exportations s'élevant à 275 milliards de dollars US et des importations totalisant 338 milliards de dollars US. Seuls 18 % de ces importations proviennent de l'intérieur de l'OCI, tandis que seuls trois pays de l'OCI (Turquie, Indonésie et Malaisie) figurent parmi les 20 premiers exportateurs de produits Halal, indique l’Union des agences de presse de l’OCI (UNA).

Le rapport, commandé par le Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC) et produit par DinarStandard, une société de recherche et de conseil basée aux États-Unis, a été lancé à Istanbul le 29 novembre 2022 lors d'un événement auquel ont participé des ministres des Pays Membres de l'OCI et des représentants des organes de l'OCI.

"Depuis près de quatre décennies, le CIDC s'efforce de faciliter le commerce et les investissements à travers les pays de l'OCI en promouvant les produits et services de l'Economie Halal, en développant des partenariats et des alliances stratégiques entre les parties prenantes des États Membres, en aidant à diffuser des informations sur l'offre et la demande intra-OCI et en favorisant les meilleures pratiques. Avec ce rapport, nous voulons inspirer les pays de l'OCI et leur donner les moyens d'agir de manière cohérente, de promouvoir une croissance inclusive et d'augmenter la part de l'OCI dans l'écosystème du commerce et des investissements Halal avec intégrité et détermination", a déclaré S.E. Latifa El Bouabdellaoui, directrice générale du CIDC.

Alors que les pays de l'OCI dépendent des importations pour les secteurs de l'alimentation, des produits pharmaceutiques et des cosmétiques, ils sont des exportateurs nets de produits de l'habillement et de la chaussure, ayant exporté des produits d'une valeur de 101,94 milliards de dollars en 2021, tandis que les importations s'élevaient à 34,96 milliards de dollars, résultant en une balance commerciale positive de 66,98 milliards de dollars.

En ce qui concerne les investissements, les États Membres de l'OCI ont reçu un total de 180 investissements dans les huit secteurs de l'Economie Halal, avec 120 accords divulgués d'une valeur de 7,9 milliards de dollars en 2021.

La demande des consommateurs pour un mode de vie Halal (1,7 trillion de dollars en 2021), qui représente 79 % des dépenses mondiales (2,1 trillions de dollars), est à l'origine de l'opportunité des Pays Membres de l'OCI en matière de commerce et d'investissements Halal. Plus précisément, les dépenses alimentaires des consommateurs musulmans dans les pays de l'OCI ont été évaluées à 1,07 trillion de dollars en 2021 et devraient atteindre 1,5 trillion de dollars en 2026. Les pays de l'OCI disposent donc d'une excellente occasion d'accroître leur production, de tirer parti de la demande croissante des consommateurs pour des produits alimentaires sains et biologiques et d'adopter la digitalisation dans l'ensemble du secteur.

Les actifs de la finance islamique dans les pays de l'OCI valaient 3,32 billions de dollars américains en 2020 et devraient atteindre 4,82 billions de dollars américains d'ici 2025, à un TCAC de 7,8 %. En 2021, les transactions dans le domaine de la finance constituaient 23 % de toutes les transactions dans les pays de l'OCI.

Les Pays Membres de l'OCI ont constitué six des dix premiers marchés mondiaux pour les dépenses des consommateurs musulmans dans les médias et les loisirs en 2021. Les consommateurs musulmans des Pays Membres de l'OCI ont dépensé un montant estimé à 141 milliards de dollars US en médias et loisirs en 2021, qui devrait atteindre 231 milliards de dollars US d'ici 2026.

Parallèlement, les voyages ont été l'un des secteurs les plus touchés par la pandémie de COVID-19. Les voyageurs musulmans des pays de l'OCI ont dépensé un total de 86 milliards de dollars en 2021, qui devraient atteindre 211 milliards de dollars en 2026.

L'enseignement supérieur islamique est essentiel pour former les acteurs de l'industrie et de la chaîne d'approvisionnement Halal. Les consommateurs musulmans des pays de l'OCI ont dépensé 15 milliards de dollars dans l'enseignement supérieur en 2021, les trois principaux marchés étant l'Arabie saoudite, la Türkiye et l'Indonésie. Selon les prévisions, ces dépenses devraient atteindre 19 milliards de dollars d'ici 2026.

Le rapport comprend un indice de commerce et d'investissement de l'Economie Halal de l'OCI qui classe l'activité commerciale mondiale et intra-OCI des Pays Membres de l'OCI dans les secteurs liés au Halal, ainsi que l'attrait du pays pour les investisseurs. L'indice comprend 61 mesures organisées en cinq composantes pour chacun des huit secteurs de l'économie islamique : La finance islamique, la nourriture Halal, les voyages adaptés aux musulmans, la mode modeste, les médias/les loisirs, les produits pharmaceutiques Halal, les cosmétiques Halal et l'enseignement supérieur. Les cinq premiers pays classés dans l'indice sont : la Malaisie, les Émirats Arabes Unis, l'Arabie Saoudite, la Türkiye et le Bahreïn.

Rafi-uddin Shikoh, Associé Directeur de DinarStandard, a déclaré : "Le rapport annuel 2022 sur l'économie Halal de l'OCI identifie 20 stratégies exploitables que les organes et les États membres de l'OCI doivent explorer et mettre en œuvre, regroupées en cinq catégories stratégiques. Ces catégories sont le renforcement de la résilience économique nationale, la coopération intra-OCI/sud-sud, la promotion et la sensibilisation à l'économie Halal, et l'attraction et la facilitation des investissements ".

Les stratégies exploitables pour le renforcement de la résilience économique nationale comprennent la localisation de la production Halal et le lancement de programmes d'accélération ; la coopération intra-OCI/sud-sud impliquant l'établissement de partenariats économiques et la facilitation des certifications Halal ; la recherche et l'innovation se concentrant sur les technologies émergentes et le renforcement des capacités ; la promotion et la sensibilisation à l'économie Halal comprenant le soutien aux PME et l'organisation de salons professionnels ; et l'attraction et la facilitation des investissements comprenant la création d'agences de promotion des investissements et la collaboration des parties prenantes. En outre, des recommandations stratégiques et tactiques spécifiques au secteur pour les parties prenantes de l'industrie et les investisseurs ont été détaillées dans chaque chapitre du rapport.

A propos du Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC)Le CIDC, créé à Casablanca en 1984, est l'Organe Subsidiaire de l'OCI chargé de la mission de promouvoir le commerce et les investissements dans l'OCI. Depuis près de quatre décennies, le Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC) s'efforce de faciliter le commerce et les investissements dans les pays de l'OCI en promouvant les produits et services de l'économie Halal, en développant des partenariats et des alliances stratégiques entre les parties prenantes des États Membres, en aidant à diffuser des informations sur l'offre et la demande intra-OCI et en encourageant les meilleures pratiques. En plus d'organiser des séminaires, forums et conférences, le CIDC assure le suivi des négociations commerciales sur le Système de Préférences Commerciales entre les Etats membres de l'OCI (SPC) ainsi que les négociations commerciales dans le cadre de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC). En outre, il mène des études sectorielles dans le but principal de stimuler le commerce entre les États membres de l'OCI.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules