CULTURE


Les techniques traditionnelles de transformation du thé en Chine inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO

Les techniques traditionnelles de transformation du thé en Chine inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO

Bakou, 30 novembre, AZERTAC

Les techniques traditionnelles de transformation du thé en Chine ont été ajoutées mardi à la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), à Rabat, capitale du Maroc, selon l’agence Xinhua.

La proposition « Techniques traditionnelles de transformation du thé et pratiques sociales associées en Chine » a réussi l'examen lors de la 17e session du Comité intergouvernemental de l'UNESCO de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui se tient actuellement à Rabat.

La Chine compte désormais 43 éléments sur la liste du patrimoine culturel immatériel, demeurant le pays du monde dont le plus grand nombre de propositions figurent désormais sur la liste.

Wang Yongjian, chef de la délégation chinoise à la session de l'UNESCO qui se déroule du 28 novembre au 3 décembre, a dit à Xinhua que l'inscription rendra ce patrimoine culturel plus visible pour le public et contribuera à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine.

« Nous allons soumettre des candidatures pour et promouvoir davantage de projets de patrimoine culturel immatériel aux caractéristiques chinoises et mettant en valeur l'esprit et la sagesse chinois, afin de mieux promouvoir la culture chinoise pour qu'elle devienne mondiale », a-t-il ajouté.

Cette décision reconnaît les connaissances, les compétences et les pratiques liées à la gestion des plantations de thé, à la cueillette des feuilles de thé, à leur transformation manuelle, à leur consommation et à leur partage, a indiqué l'UNESCO sur sa page web présentant l'inscription.

Depuis les temps anciens, les Chinois plantent, cueillent, fabriquent et boivent du thé. Les producteurs de thé ont développé six catégories de thé : le thé vert, le thé jaune, le thé foncé, le thé blanc, le thé oolong et le thé noir. Avec les thés retransformés, comme les thés parfumés aux fleurs, il existe plus de 2.000 produits à base de thé en Chine.

Le thé est omniprésent dans la vie quotidienne des Chinois car le thé infusé ou bouilli est servi dans les familles, sur les lieux de travail, dans les salons de thé, les restaurants et les temples, pour n'en citer que quelques-uns. Il constitue également un élément important de la socialisation et des cérémonies telles que les mariages et les sacrifices, a ajouté l'UNESCO.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules