CULTURE


L’Euronews : L'Azerbaïdjan se prépare à une belle année touristique VIDEO

Bakou, 11 mars, AZERTAC

L'Azerbaïdjan se prépare à une belle année touristique. L'ouverture de nouvelles liaisons aériennes vers l'Europe et la facilitation des visas permettent à des millions de voyageurs de profiter de paysages à couper le souffle, indique l’Euronews.

« Nous sommes très fiers de la biodiversité de l'Azerbaïdjan : on y trouve de nombreux paysages différents, de nouvelles zones climatiques, » déclare Florian Sengstschmid du Azerbaijan Tourism Board. « Bon nombre de nouveaux projets et d'expériences ont été développés ces dernières années : de nouveaux hôtels ont ouvert, le secteur est donc très actif et dynamique, » se félicite-t-il.

Comme chaque année, l'ITB Berlin, le plus grand salon du tourisme au monde, permet de faire le point sur les tendances du secteur et sur ses performances. Cette édition 2023 s'est déroulée dans un contexte de boom du tourisme international après la crise du Covid-19. Cette année, l'industrie mondiale pourrait approcher de ses niveaux pré-pandémiques, une reprise qui creuse l'appétit des voyageurs comme des professionnels.

Parmi les destinations tendances du salon 2023, le Moyen-Orient où le rebond est marqué. En son cœur, l'Arabie saoudite multiplie les investissements et les mesures favorables à l'accueil de visiteurs étrangers. "Notre pays est la patrie de l'Arabie et c'est ce qui explique la richesse de sa culture, de ses sites archéologiques, il a une topographie et une géographie diverses : c'est le secret le mieux gardé du monde," souligne le PDG de laSaudi Tourism Authority, Fahd Hamidaddin. "L'Arabie saoudite est le pays qui investit le plus dans le développement du tourisme et nous nous attendons à ce que ce secteur soit le deuxième contributeur à la croissance de notre PIB en 2030, après le pétrole," précise-t-il.

L'ouverture de la région Asie-Pacifique suscite de fortes attentes. Le Japon qui accueillera dans deux ans, l'Exposition universelle à Osaka invite déjà le monde à s'immerger dans sa culture et s'appuie sur une mobilité privilégiée par de plus en plus de voyageurs : le train.

"Nous aimerions que les voyageurs explorent le Japon plus en profondeur, qu'ils voyagent plus longtemps, qu'ils restent plus longtemps," indique Sayaka Usui, directrice du bureau de Francfort de l'Office national du tourisme japonais JNTO. "Il existe de nombreux "pass" que les voyageurs peuvent acheter facilement et qui sont pratiques à utiliser une fois arrivés au Japon et en termes d'accessibilité, on peut compter sur les Japonais, ils sont toujours accueillants envers les visiteurs," poursuit-elle.

À l'autre bout du monde, le Maroc profite d'une localisation avantageuse : une destination exotique à quelques heures de vol des marchés européens. Le Royaume espère accueillir 26 millions de touristes étrangers en 2030 et met en avant la grande diversité de son territoire.

"Cette richesse se traduit par des expériences multiples que l'on peut vivre dans un même voyage," fait remarquer Fatim-Zahra Ammor, ministre du tourisme du Maroc. "Cela peut aller de la neige à la plage, aux vagues, aux souks vibrants, à la montagne, au désert, tout cela en quelques jours," poursuit-elle. "Les gens qui visitent le Maroc repartent avec deux images : la lumière et les senteurs d'épices, de fleurs... C'est une part de rêve qui leur donne envie de revenir pour la plupart," affirme-t-elle.

Le Royaume-Uni compte aussi profiter de l'élan du tourisme. Dans sa nouvelle campagne, le pays invite les voyageurs à voir les choses autrement. Le couronnement du Roi Charles III et l'Eurovision seront des moments phares de l'année, mais aussi l'occasion de quitter Londres pour une courte épopée.

"Les aspirations des vacanciers ont évolué : ils recherchent des expériences, des aventures," estime Nick de Bois, président de la British Tourist Autority. "Nos côtes sont parmi les plus spectaculaires, nous avons une culture contemporaine - vous le verrez à Liverpool, à Manchester -, nous avons aussi une histoire musicale ; on dit souvent : Quelle que soit votre tasse de thé, nous avons ce qu'il vous faut ici," souligne-t-il.

La quête d'authenticité est une forte orientation du marché. Elle est incarnée par l'une de ses étoiles montantes, la Géorgie, pays hôte de l'ITB 2023.

"Ce qui permet à la Géorgie de figurer sur la carte mondiale des voyages," indique Mariam Kvrivishvili, ministre-adjointe géorgienne de l'Économie et du Développement durable, "c'est la sécurité, le caractère unique de ses produits touristiques, l'accessibilité et, bien sûr, notre population. Notre concept central au salon ITB, c'est "l'hospitalité infinie de la Géorgie" : dans notre pays, on dit que les invités sont un don de Dieu et on désigne les touristes par le terme d'invités," fait-elle remarquer.

Les professionnels espèrent que 2023 tiendra ses promesses et regardent de près, l'actualité économique, sanitaire et géopolitique.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules