POLITIQUE


Le vol d’un avion militaire iranien au-dessus de la frontière avec l’Azerbaïdjan est une provocation et un comportement inamical - Communiqué conjoint

Le vol d’un avion militaire iranien au-dessus de la frontière avec l’Azerbaïdjan est une provocation et un comportement inamical - Communiqué conjoint

Bakou, 11 mars, AZERTAC

« Le 11 mars 2023, de 09h44 à 10h26, un avion militaire appartenant à la République islamique d’Iran a effectué un vol sans pause le long de la frontière entre l’Azerbaïdjan et l’Iran, de la direction de la région de Zenguilan à celle de Bilessouvar et inversement », indique un communiqué conjoint publié par les ministères des Affaires étrangères et de la Défense de la République d’Azerbaïdjan.

« L’avion a volé entre les deux pays à une distance de 3 à 5 km de la frontière d’Etat et, dans certains cas, au-dessus d’elle. Contrairement à la pratique internationalement acceptée consistant à avertir à l’avance le pays voisin de l’approche d’un avion militaire à la frontière d’État, le rapprochement d’un avion militaire de la République islamique d’Iran à la frontière entre les deux pays et le survol de la frontière menace la sécurité de l’aviation civile et sert à détériorer encore davantage les relations bilatérales.

Le vol de l’avion militaire pendant plus d’une demi-heure près des territoires azerbaïdjanais libérés de l’occupation est une provocation et un comportement inamical envers l’Azerbaïdjan. Nous voudrions rappeler que l’année dernière, la partie iranienne avait effectué des exercices militaires à grande échelle le long de la rivière Araz, près des frontières de l’Azerbaïdjan.

Nous condamnons fermement la partie iranienne pour un tel acte provocateur, l’exhortons à fournir une explication appropriée et à s’abstenir de tels actes de confrontation à l’avenir.

Le 11 mars, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran en Azerbaïdjan, Seyyed Abbas Moussavi, a été convoqué au ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan et s’est vu remettre une note de protestation pertinente », indique le communiqué.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules