SPORT


Jasim Delavari trouve comme ses adversaires forts les boxeurs chinois, italiens et azerbaïdjanais

Bakou, 27 septembre (AZERTAC). Je trouve que les boxeurs azerbaïdjanais sont mes adversaires comme ceux d’Italie et de Chine.

Jasim Delevari qui représente la catégorie de 91 kg de l’équipe de sélection de l’Iran au XVI championnat mondial de boxe à Bakou a prononcé ces paroles lors de son interview à l’AzerTac.

Il a souligné que la boxe azerbaïdjanaise a des traditions abondantes et que nos boxeurs avaient toujours représenté dignement notre pays aux compétitions internationales.

Notant qu’il avait été à Bakou il y a cinq ans avant le sportif iranien a déclaré que pendant ce temps la capitale de l’Azerbaïdjan a beaucoup changé.

J. Delevari a dit : »J’ai témoigne de belles édifices. S’il continue comme ça Bakou va avancer tous les capitales européennes ».

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules