CULTURE


Présentation du livre «La Vie Rêvée d’Yvonne Botto» à Paris

A+ A

Paris, 22 novembre, AZERTAC

La représentation permanente de la République d’Azerbaïdjan auprès de l’UNESCO, en collaboration avec le Cercle Européen d’Azerbaïdjan (TEAS), a présenté le livre intitulé « La Vie Rêvée d’Yvonne Botto », écrit par l’auteur azerbaïdjanais Shain Sinaria, au siège de l’UNESCO à Paris.

Le chef de la représentation permanente d’Azerbaïdjan auprès de l’UNESCO, Anar Karimov, a prononcé un discours d’introduction lors de la cérémonie de présentation. Il a fait savoir que 2016 avait été proclamée «Année du multiculturalisme» par une ordonnance appropriée du président Ilham Aliyev. Il a souligné que l’Azerbaïdjan était connu comme un pays où les représentants de différentes nationalités et confessions avaient coexisté durant des siècles dans la paix, la stabilité, la compréhension mutuelle et l’amitié, ajoutant que le multiculturalisme était un mode de vie dans son pays.

Anar Karimov a fait savoir que l’organisation de la cérémonie de présentation au siège de l’UNESCO n’était pas un hasard. Il a dit que cette organisation attachait elle aussi une grande importance à la promotion de la paix, du dialogue, de la compréhension mutuelle et de la tolérance.

Le livre « La Vie Rêvée d’Yvonne Botto », de Shain Sinaria parle de la vie d’Yvonne, une Française. Yvonne Botto, âgée de 17 ans, amoureuse d’un soldat azerbaïdjanais, Chammad, quitte sa patrie pour le suivre dans son pays natal, l’Azerbaïdjan, après la seconde guerre mondiale.

Il a été noté qu’Yvonne Botto, incarnant le dialogue et le multiculturalisme, était un pont humain entre les peuples et les cultures. Anar Karimov a exprimé son regret concernant l’absence d’Yvonne Botto en raison de son état de santé et a hautement apprécié le rôle de TEAS visant à le faire rejoindre sa famille, tout en remerciant les membres du cercle.

Le représentant du directeur général de l’UNESCO, Dendev Badarch, a pris la parole lors de la cérémonie. Il a souligné que le livre « La Vie Rêvée d’Yvonne Botto » revêtait une grande importance. Il a remercié le gouvernement azerbaïdjanais d’avoir apporté son soutien au projet de « Développement des sources d’apprentissage électronique pour promouvoir le dialogue interculturel et la compréhension mutuelle », indiquant que le 4e Forum mondial sur le dialogue interculturel se tiendrait en Azerbaïdjan en mai 2017.

La directrice de TEAS France, Marie-Laetitia Gourdin, a parlé de l’histoire de sa connaissance avec Yvonne Botto et sa famille.

Il a été indiqué que la vie d’Yvonne Botto avait attiré l’attention du Président de la République française, M. François Hollande, lors de sa visite en Azerbaïdjan le 11 mai 2014. En la rencontrant, le président français avait prononcé ces quelques mots : «… Merci Madame Botto de nous donner ici confiance dans la République française et cette marque d’amitié entre nos deux pays… Vous êtes l’exemple même de l’amitié entre la France et l’Azerbaïdjan. »

Ensuite, Marcelle Botto a donné des informations détaillées sur la famille et la jeunesse de sa cousine d’Yvonne Botto.

La cérémonie s’est poursuivie avec un programme artistique avec la participation des musiciens azerbaïdjanais Emil Afrasiyab et Anvar Sadigov

Chahla Aghalarova

Envoyée spéciale de l’AZERTAC

Paris

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules