POLITIQUE


La proclamation de l’année 2017 Année de la solidarité islamique est la poursuite logique de celle du multiculturalisme

Bakou, 13 janvier, AZERTAC

La proclamation de l’an 2017 Année de la solidarité islamique en Azerbaïdjan peut être considérée comme la poursuite logique de celle du multiculturalisme. L’Année du multiculturalisme nous a permis d’une part d’illustrer les traditions multiculturelles, a ouvert d’autre part la voie à la promotion des réalités dans le monde. C’est ce qu’a indiqué Kamal Abdoullayev, conseiller d’Etat azerbaïdjanais aux Affaires interethniques, multiculturelles et religieuses, lors d’une conférence de presse le 13 janvier.

Le conseiller d’Etat a noté que la proclamation de l’Année de la solidarité islamique provient du vœu de mettre de l’ordre dans les évolutions en cours dans le monde islamique. « Nous souhaitons voir l’harmonie existant au sein de l’islam, ainsi qu’entre le monde islamique et les autres confessions. La solidarité islamique prévoit, certainement, non seulement celle qui est dans le monde islamique. A travers cette notion, nous pouvons voir l’harmonie entre le monde islamique et les autres confessions et l’accepter de cette façon. Cela revêt une importance politique, idéologique et morale.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules