POLITIQUE


Alexandre Loukachenko exprime son regret à la suite du meurtre  des civiles azerbaïdjanaises sur la ligne de contact

Minsk, 6 juillet, AZERTAC

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a exprimé son regret à la suite des coups de feu tirés par les forces armées de l’Arménie sur le village d’Alkhanly de la région de Fuzouli le 4 juillet, faisant deux morts et un blessé parmi la population civile. C’est ce qu’a déclaré à l’AZERTAC Bahar Mouradova, chef de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l’AP de l’OSCE, vice-présidente du Milli Medjlis.

B. Mouradova a noté que le président biélorusse abordait l’incident sur la ligne de contact des armées lors d’un court entretien pendant la cérémonie d’ouverture officielle de la 26ème session annuelle de l’AP de l’OSCE.

Pour rappel, le 4 juillet, les forces armées de l’Arménie ont délibérément tiré à des lance-mines sur la population et les infrastructures civiles du village d’Alkhanly de la région de Fuzouli de l’Azerbaïdjan, ce qui a causé la mort de Sahibé Gouliyeva, née en 1966, et de sa petite-fille de 2 ans, Zehra Gouliyeva. Une autre civile, Servinaz Gouliyeva, née en 1965, a été blessée.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules