CULTURE


Les Journées culturelles de l’Azerbaïdjan organisées  par la Fondation H. Aliyev à Cannes

Cannes, 14 juillet, AZERTAC

Les Journées culturelles de l’Azerbaïdjan ont été lancées à Cannes jeudi 13 juillet.

En marge des Journées culturelles de l’Azerbaïdjan, organisées par la Fondation Heydar Aliyev, s’est tenue la cérémonie d’ouverture de l’exposition baptisée «Togrul Narimanbeyov : la mélodie des couleurs» à la Gare Maritime à Cannes.

La cérémonie a été marquée par la présence de Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev.

L’adjoint de la première vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan et directeur exécutif de la Fondation Heydar Aliyev, Anar Alekberov, a prononcé un discours lors de la cérémonie. Il a parlé de l’importance de ce genre de projets visant la promotion de l’Azerbaïdjan pour faire connaître son histoire et sa culture, les réalités azerbaïdjanaises à la communauté mondiale.

Anar Alekberov a abordé l’œuvre de Togrul Narimanbeyov, qui avait joué un grand rôle dans l’art azerbaïdjanais. Il a remercié ceux, dont la mairie de Cannes, qui avaient œuvré de près et de loin pour l’organisation de ce projet.

Il a fait savoir que l’exposition était également marquée par la présentation d’un livre de la Fondation Heydar Aliyev consacrée à la vie et à l’œuvre de Togrul Narimanbeyov. Le livre contient des informations sur les œuvres rares du grand artiste azerbaïdjanais conservées dans les musées nationaux et étrangers, mêmes dans les archives privées de l’artiste.

L’adjoint au maire de la ville de Cannes, Frank Chikli, a lui aussi prononcé un discours à la cérémonie. Il a dit que l’organisation à Cannes des Journées culturelles de l’Azerbaïdjan était devenue une tradition. L’adjoint au maire a ajouté que l’Azerbaïdjan et la ville de Cannes attachaient une grande importance à la culture. En évoquant la charte de coopération et d’amitié signée entre Guébélé et Cannes, Frank Chikli a fait savoir que les relations entre les deux villes couvraient les domaines de l’économie, des sports et de l’éducation.

L’adjoint au maire a dit que les œuvres exposées permettaient aux habitants et aux visiteurs de Cannes de mieux connaître le folklore et la culture de l’Azerbaïdjan.

«La ville de Cannes est satisfaite de la coopération avec l’Azerbaïdjan et souhaite la développer encore davantage. Nous souhaitons élargir encore nos relations dans les années à venir», a marqué Frank Chikli.

L’exposition «Togrul Narimanbeyov : la mélodie des couleurs», composée de plus de 30 œuvre de l’artiste, ouvre ses portes aux visiteurs jusqu’au 1er août.

En outre, un programme de concert a été présenté le 13 juillet en marge des Journées culturelles de l’Azerbaïdjan.

Avant le concert, le directeur exécutif de la Fondation Heydar Aliyev a pris la parole et transmis les meilleurs vœux de Mme Mehriban Aliyeva, première vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan, aux participants de la cérémonie.

En évoquant l’attentat meurtrier faisant de nombreux morts à Nice le 14 juillet 2016, Anar Alekberov a indiqué que l’Azerbaïdjan avait subi l’agression militaire de l’Arménie qui avait occupé 20 pour cent du territoire azerbaïdjanais, un nettoyage ethnique avait été mené dans les territoires occupés, plus d’un million d’Azerbaïdjanais étaient devenus réfugiés et déplacés internes.

«L’Azerbaïdjan condamne avec fermeté toutes les formes du terrorisme, devenu un terrible fléau pour le monde entier. Nous croyons que toutes les nations réussiront, en conjuguant leurs efforts, à empêcher le terrorisme qui vise les gens innocents et qui constitue une menace pour la sécurité humaine, les valeurs démocratiques, les droits et libertés des citoyens», a estimé le directeur exécutif de la Fondation Heydar Aliyev.

Anar Alekberov a présenté ses félicitations au peuple français à l’occasion de la fête nationale du 14 juillet de la République française, tout en lui souhaitant la paix et la prospérité.

Ensuite, Jean-François Mancel, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan, a pris la parole. Il a parlé de l’excellente organisation des événements internationaux accueillis en Azerbaïdjan.

Jean-François Mancel a informé les participants de la cérémonie que l’année 2018 était importante pour l’Azerbaïdjan, parce qu’elle marquerait le centenaire de la fondation de la République démocratique d’Azerbaïdjan, premier Etat démocratique dans l’Orient musulman.

Au cours de la cérémonie, Frank Chikli a dit que la ville de Cannes avait un présent spécial pour l’Azerbaïdjan avant d’avoir remis à Anar Alekberov un portrait de la première vice-présidente azerbaïdjanaise Mehriban Aliyeva, peint par l’artiste français Olivier Domin.

La cérémonie s’est ensuite poursuivie avec le programme de concert des musiciens azerbaïdjanais.

Les participants ont également assisté à un grandiose feu d’artifice organisé en marge du Festival d’art pyrotechnique de Cannes.

 

Chahla Aghalarova

Envoyée spéciale de l’AZERTAC

Cannes

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules