CULTURE


L’UNESCO a octroyé «une protection renforcée» a Cité fortifiée de Bakou (Itchericheher)

A+ A

Bakou, 19 décembre (AZERTAC). La 8e réunion du Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé de l’UNESCO s’est tenue les 18-19 décembre à Paris.

Un série de points, y compris la demande d’octroi de la protection renforcée à la Citée fortifiée de Bakou figuraient dans l’ordre du jour de la réunion.

La question sur l’octroi d’une demande de la protection renforcée à la Cité fortifiée a été examinée le 19 décembre et une décision positive à été prise à ce propos, a-t-on appris auprès du Département de la Réserve nationale historico-architecturale Itchericheher.

La présentation de la demande relative à Itchericheher a eu lieu par une délégation du Département de la Réserve nationale historico-architecturale Itchericheher.

Les sites culturels de cette catégorie sont enregistrés un signe distinctif  reconnu par les forces armées des Etats parties à la Convention et à son deuxième Protocole et sont protégés de façon renforcée.

La demande d’octroi de la protection renforcée au Palais des Khahs de Chirvan et à la Tour de la Vierge avait été soumise pour la première fois en 2010 au Comité pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé de l’UNESCO.

Conformément aux récommandations du Comité, la législation du pays a été adaptée aux dispositions de la Convention de Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et de son Deuxième Protocole, ainsi que le Département a amélioré le règlement et les procédures intérieurs. La déclaration du Ministère de la Défense de la République d’Azerbaïdjan sur la non utilisation du territoire de la Réserve nationale historico-architecturale Itchericheher en cas des conflits armés et des monuments historiques et architecturaux à des fins militaires et l’information sur l’application des normes et principes du droit international dans les Forces armées de la République d’Azerbaïdjan, ont été présentés aux membres du Comité.

La protection de la Cité fortifiée (Itchericheher) au niveau internationale est le fruit de la politique réussi du président Ilham Aliyev pour la protection du patrimoine national et culturel du pays. Il est nécessaire de souligner le rôle particulier de Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO et de l’ISESCO, ainsi que de la Fondation Heydar Aliyev qu’elle préside, pour la protection et la promotion au monde des valeurs culturelles de l’Azerbaïdjan, y compris Itchericheher, une des perles du patrimoine historico-architectural.

L’inscription d’Itchericheher sur la Liste des biens culturels sous protection renforcée de l’UNESCO est une haute évaluation du riche patrimoine historico-culturel de l’Azerbaïdjan par la communauté internationale.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules