POLITIQUE


Une cérémonie commémorative a été organisée à Moscou à l’occasion du 22e anniversaire du génocide de Khodjaly

A+ A

Moscou, 28 février (AZERTAC). Une cérémonie commémorative a été organisée jeudi dans la salle de conférence de l’hôtel «AZIMUT Moscow Olympic» à Moscou à l’occasion du 22e anniversaire du génocide de Khodjaly.

La cérémonie commémorative a été marquée par la présence de Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev, chef de la représentation de la Fondation en Russie.

Dans le hall de l’hôtel les dessins peints des petits des maisons des enfants de Bakou étaient exposés, différents prospectus et des pliants sur le génocide de Khodjaly ont été distribués aux participants. Sur le moniteur installé dans le hall s’alternaient des épisodes reflétant les différents endroits de la région azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh détruits pendant la guerre.

Les participants réunis dans la salle ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes du génocide de Khodjaly.

Lors de la cérémonie de commémoration Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation Heydar Aliyev a prononcé un discours. Elle a dit :

«Cette tragédie constitue la page la plus horrible et la plus sanglante de l’histoire d’Azerbaïdjan. Quoi que nous fassions aujourd’hui, nous ne pourrons jamais réanimer ces gens innocents, remédier aux chagrins des personnes ayant perdu leurs proches et soigner la blessure dans le cœur de chaque Azerbaïdjanais. Le temps prouve que le peuple azerbaïdjanais garde toujours son enthousiasme. Car personne et rien ne peut jamais décourager le peuple azerbaïdjanais.

Polad Bulbuloglu, ambassadeur d’Azerbaïdjan en Russie, Mammad Aliyev, président du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie, Elchad Isguendérov, secrétaire général du Forum de la jeunesse de l’Organisation de la conférence islamique, Zinoviy Kogan, vice-président du Congrès des organisations et des communautés juives religieuses en Russie, le major Léonid Kravets, participant de la guerre du Karabagh, héros du film intitulé «Le pilote qui a vu l’enfer», ont souligné que la tragédie de Khodjaly était le génocide le plus sanglant dans l’histoire mondiale, ont parlé des travaux effectués pour porter les réalités sur les auteurs de cette tragédie à l’attention de la communauté internationale.

A la fin a été projeté le film «Le pilote qui a vu l’enfer».

Un repas organisé à la mémoire des victimes de la tragédie de Khodjaly a été offert aux participants.

Les personnalités célèbres de la communauté russe, des politiciens, les représentants du corps diplomatique accrédité à Moscou, les employés de l’ambassade d’Azerbaïdjan en Russie, les représentants de la représentation de la Fondation Heydar Aliyev en Russie, du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie, de l’Organisation des jeunes azerbaïdjanais de Russie ont été présents lors de la cérémonie de commémoration.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules