SCIENCE ET TECHNOLOGIE


Les étudiants de l’Université ADA assisteront à des trainings en Italie VIDEO

A+ A

Bakou, 15 mai (AZERTAC). L’ambassadeur d’Italie en Azerbaïdjan, Giampaolo Cutillo, a rencontré les 14 étudiants de l’Université ADA qui assisteront à des trainings et à un projet humanitaire de l’UNICEF en Italie.

Le diplomate italien a dit que les trainings organisés à l’initiative de l’université permettraient aux étudiants de connaître de près la langue et la culture italiennes. L’ambassadeur a également souligné que c’était aussi une bonne occasion de faire connaître l’Azerbaïdjan en Italie. Giampaolo Cutillo a dit que l’Italie attachait une grande valeur au développement des relations avec l’Azerbaïdjan dans tous les domaines et les projets de ce genre réalisés dans le domaine de l’éducation contribueraient à l’établissement des relations entre les jeunes des deux pays.

Mme Angela Tumini, professeur à l’Université ADA, a fait savoir que les étudiants de l’université assisteront aux trainings en langue et culture italiennes à l’Institut d’Ambra. Elle a dit que le contact avec les étudiants étrangers permettraient aux étudiants azerbaïdjanais de perfectionner leurs connaissances d’anglais.

Dans le cadre de la visite les étudiants participeront également à un projet de l’UNICEF. Ils vont mettre en vente leurs travaux manuels personnels à la foire dans la ville de Perucca. Les revenus qu’ils en obtiendront seront dépensés pour la vaccination des enfants dans certains pays pauvres de l’Afrique. De plus les étudiants auront la chance de faire connaître la culture azerbaïdjanaise pendant une journée.

L’ambassadeur Giampaolo Cutillo, Mme Angela Tumini et M. Patrick Quinn, vice-recteur de l’Université ADA, ont accordé une interview à l’AZERTAC.

Le diplomate s’est dit impressionné par les réussites de l’Université ADA et a ajouté : «Nous essayons de soutenir les tentatives de l’Université ADA de tisser des relations encore plus étroites avec l’Italie. Je sais que des professeurs italiens y ont travaillé et un échange d’expérience et d’étudiants est effectué entre cette école supérieure et une série d’universités italiennes.»

En parlant de l’importance du projet réalisé, le diplomate a dit que ce projet qui réunirait bientôt un groupe d’étudiants à Perucca était un succès très important. L’ambassadeur a dit : «Je suis convaincu que ce projet ouvrirait la voie à quelques progrès. La visite des étudiants en Italie est également une très bonne occasion pour mieux comprendre notre langue, notre culture et notre vie quotidienne. En même temps, ça devrait être une bonne occasion pour élaborer de nouveaux projets et faire de nouvelles présentations sur l’Italie à l’Université ADA, et aussi pour soutenir les réussites futures de l’université.

Mme Angela Tumini a dit que le projet serait une expérience très rare pour les étudiants. Elle a fait savoir que les étudiants assisteraient aux trainings en langue et culture italiennes à Perucca, seraient à l’école américaine pour les études à l’étranger, participeront à des cours avec des étudiants américains. Elle a dit : «Après les cours les étudiants auront la chance de prendre part au projet humanitaire de l’UNICEF. On y organisera également un festival de culture azerbaïdjanaise. Car il y a un grand intérêt pour l’Azerbaïdjan en Italie, mais les gens sont très peu informés sur ce pays.»

Le vice-recteur de l’Université ADA, Patrick Quinn, a fait savoir que la réalisation de ce genre de projets était très importante en termes d’élargissement des relations de coopération de l’université. Il a ajouté : «La mise en œuvre de ce projet avec un pays comme l’Italie, partenaire important de l’Azerbaïdjan, revêt une importance particulière. Ce projet sera très utile aux étudiants des deux pays, parce qu’ils auront la chance de se voir, ainsi qu’aux étudiants azerbaïdjanais, parce qu’ils pourront connaître de près la langue et la culture italiennes.

Le vice-recteur a souligné qu’il était prévu d’effectuer dans le cadre de ce projet un échange d’expérience et d’étudiants entre l’ADA et deux universités italiennes et a ajouté : «C’est une démarche très importante pour élargir les limites partenariales de l’ADA à l’échelle mondiale. L’essence principale de l’ADA consiste à permettre régulièrement aux étudiants d’étudier à l’étranger, de connaître la mentalité internationale et d’entretenir un contact direct avec le monde en globalisation.

Les étudiants de l’ADA Sarkhan Gadirzadé et Afriz Aghayeva, qui se rendront en Italie, ont dit que cette visite serait très intéressante pour eux. Ils ont fait savoir que cela leur permettrait de perfectionner leurs connaissances linguistiques ainsi que de participer au projet mis en œuvre par l’UNICEF pour les enfants africains.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules