CULTURE


Le nom d’Aïda Mahmoudova, fondatrice de l’Espace d’art contemporain «YARAT», est inclus sur la liste des artistes les plus influentes

A+ A

Bakou, 1er août (AZERTAC). Le nom d’Aïda Mahmoudova, fondatrice de l’Espace d’art contemporain «YARAT», est inclus sur la liste des femmes artistes les plus influentes de l’Asie centrale et du Caucase, publiée par The Culture Trip, un des principaux sites en matière de culture et d’art.

En plus, la fondatrice et la directrice de Gazelli Art House, Mila Askarova, les peintres Almagul Menlibayeva, Annya Sand, les commissaires Sara Raza, Gayane Umerova et Natalya Dyu figurent aussi sur la liste, cite The Culture Trip.

L’article parle de l’œuvre d’Aïda Mahmoudova et de ses mérites dans le développement de l’art contemporain en Azerbaïdjan.

Notons que la peintre a fait ses études au Central Saint Martins College of Art and Design à Londres. Aujourd’hui elle partage sont temps entre Bakou et Londres, ses œuvres étant présentées à des expositions internationales. Aïda Mahmoudova a fondé en 2011 l’association «YARAT» en vue d’apporter de l’aide à l’art contemporain national azerbaïdjanais au niveau national et international.

Pour lire le texte intégral de l’article, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous : http://theculturetrip.com/asia/articles/the-8-most-influential-women-in-central-asian-and-caucasian-art/%0A

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules