POLITIQUE


Ministère des Affaires Etrangères d’Azerbaïdjan: Toute la responsabilité de la situation aggravée incombe à Erevan

A+ A

Bakou, 3 août (AZERTAC). Le Ministère des Affaires Etrangères de la République d’Azerbaïdjan a publié un communiqué relatif aux attaques récentes des forces armées arméniennes sur les positions des Forces armées azerbaïdjanaises en violant le régime de cessez-le-feu sur différentes directions de la frontière Arménie-Azerbaïdjan et de la ligne de contact des armées.

Dans le communiqué, le Ministère des Affaires Etrangères déclare que ces derniers jours, les forces armées arméniennes ont fait à quelques reprises des tentatives d’attaque sur les positions des Forces armées azerbaïdjanaises en violant le régime de cessez-le-feu sur différentes directions de la frontière Arménie-Azerbaïdjan et de la ligne de contact des armées. «Les groupes de sabotage-reconnaissance des forces armées arméniennes ont tenté quelques fois de franchir la ligne de contact des armées. Ces actes de provocation du côté arménien a causé l’aggravation de la situation le long de la ligne de front et de nombreuses pertes humaines. Toute la responsabilité de la situation aggravée incombe à Erevan qui a ordonné la prise de telles mesures provocatrices».

Le Ministère des Affaires Etrangères d’Azerbaïdjan réitère que le pays agresseur qui tient une position non constructive dans les négociations, s’intéresse à maintenir le statu quo actuel et n’accepte pas les principes de Madrid, ne se conforme pas même aux résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité de l’ONU et poursuit sa politique de purification ethnique suite à laquelle plus d’un million d’Azerbaïdjanais ont été expulsés de leur terre natale. En plus, les telles mesures provocatrices qui nuisent au processus de paix fournissent une base pour que la communauté internationale impose des sanctions à l’Arménie. La plus grande menace pour le processus de paix, c’est la présence des forces armées arméniennes dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Par conséquent, l’Arménie doit d'abord retirer ses troupes des territoires occupés.

La direction du Ministère des Affaires Etrangères présente ses sincères condoléances aux parents et aux proches de ces militaires martyrs qui se sont sacrifiés pour l’indépendance et la souveraineté de notre pays. Que Dieu ait leur âme !

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules