POLITIQUE


Le massacre de Khodjaly reconnu comme un génocide par la République du Soudan

A+ A

Bakou, 8 septembre (AZERTAC). Le document adopté par la Commission des relations étrangères de l’Assemblée nationale de la République du Soudan a reconnu le massacre perpétré par les troupes arméniennes contre la population azerbaïdjanaise civile à Khodjaly en 1992 comme un acte génocidaire et un crime contre l’humanité.

Ce document condamne le meurtre de civils à Khodjaly et l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan et, en se référant aux résolutions 822, 853, 874 et 884 du Comité de sécurité des Nations Unies, revendique le retrait immédiat, complet et sans réserve des forces armées arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan, rapporte dans un communiqué le Ministère des Affaires étrangères.

Cet instrument exprime le soutien à l’intégrité territoriale de la République d’Azerbaïdjan et met en valeur une fois de plus qu’acquérir des territoires par la force est contre la Charte des Nations Unies et le droit international.

L’activité consécutive visant à faire connaître le génocide de Khodjaly à l’échelle internationale sera poursuivie.

Pour lire le texte intégral du document, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous : http://mfa.gov.az/files/file/Sudan.pdf

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules