SCIENCE ET TECHNOLOGIE


Ces personnes font reconnaître l’Azerbaïdjan au Danemark
Le reportage de l’AzerTAc depuis Copenhague VIDEO

A+ A

Copenhague, 6décembre, AZERTAC

Les Azerbaïdjanais vivant à l’étranger jouent un rôle actif dans la vie socio-politique, scientifique et culturelle des pays où ils résident.

Les correspondants de l’AZERTAC envoyés au Danemark ont rencontré deux de ces Azerbaïdjanais - Massoud Achina, médecin-chef du département de neurologie de l’Hôpital de Glostrup de Danemark, professeur de l’Université de Médecine de Copenhague, et son frère Saïd Achina, scientifique principal de l’Institut des Recherches de New York, professeur de l’Université de Médecine de New York.

Né en 1965 à Bakou, Massoud Achina a terminé l’Université de Médecine d’Azerbaïdjan. Il a défendu sa thèse de doctorat au Danemark. Commencé au travail comme un médecin à l’Hôpital de Rigs de Copenhague, il a ensuite conduit de nombreux projets à l’Hôpital de Glostrup.

Le médecin-chef du département de neurologie de l’Hôpital de Glostrup a eu d’importantes réaisations dans le secteur médical, en particulier dans celui de l’étude de la maladie migraineuse et de son traitement. Auteur de plus de 200 articles et de 35 livres dans ce secteur, Massoud Achina a reçu en 2011 le prix de Mogens Fog sur le «Neurologie».

Avec un groupe dirigé par lui-même, le professeur a mené, pendant une année, des recherches sur l’application des théories concernant la migraine qu’il avait lancées entre 1998 et 2013.

Soulignons que son frère Saïd Achina a fait partie de ce groupe de recherches.

Né à Bakou, Saïd Achina y a terminé l’école secondaire et a continué ses études au Danemark. Diplômé de l’Université de Médecine de Copenhague, il est actuellement scientifique principal de l’Institut des Recherches de New York et professeur de l’Université de Médecine de New York. Il est également chargé de cours de la chaire de neurologie et d’anesthesiologie du Beth Israel Medical Center et directeur du programme des maux de tête.

Lors d’un congrès international sur les maux de tête à Londres, S. Achina a reçu un prix prestigieux, lequel lui a été attribué pour le résultat réussi de ses recherches scientifiques à l’Université de Médecine Albert Einstein et une nouvelle découverte sur la migraine.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules