SPORT


La lutteuse azerbaïdjanaise Maria Stadnik invitée au «Tête-à-tête» VIDEO

A+ A

Bakou, 7 janvier, AZERTAC

Maria Stadnik, lutteuse de l’équipe d’Azerbaïdjan, médaillée d’argent des Jeux Olympiques de Londres, a été invitée au «Tête-à-tête», nouveau projet de la Fédération azerbaïdjanaise de lutte.

En répondant à la question «Pourquoi avez-vous choisi notamment la lutte ?», le membre de l’équipe de lutte féminine d’Azerbaïdjan, Maria Stadnik, a fait savoir dans le village où elle habitait il n’y avait que des cours de danse et de lutte. Comme elle était physiquement forte elle avait choisi la lutte. Elle a dit aimer beaucoup aussi les autres sports tels que le football, la boxe et la gymnastique. Son plat préféré, c’est le pilaf.

Son mot d’ordre est : si l’homme travaille sur lui-même donc il est déjà dans la hauteur. Maria Stadnik a aussi parlé de sa défaite la plus douloureuse.

«La défaite la plus douloureuse, je l’ai eue lors d’un championnat du monde. Car dans ce championnat du monde je savais que j’étais plus forte que mon adversaire. Simplement, ce jour-là j’avais un malaise qui a conduit à ma défaite. Auparavant je ne me réconciliais pas à ma défaite. J’étais dans un état très émotionnel. Mais aujourd’hui, je pleure tout simplement et je suis consciente de mes erreurs», a dit Maria Stadnik.

Maria Stadnik a également parlé de sa rencontre avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev. Elle s’est dite très contente de la rencontre avec le chef de l’Etat. Je suis fière d’avoir la chance de rencontrer ce genre de personne. Je pense que tout sportif souhaite devenir champion olympique. Moi aussi, je le souhaite. Je conseille aux jeunes de prendre soin en premier lieu de leur santé.

Il est à noter qu’aux Jeux olympiques de Pékin, en août 2008, Maria Stadnik avait remporté la médaille de bronze en battant son adversaire kazakhe Tatiana Bokatiuk sur le score 6-0. Aux Jeux olympiques de Londres 2012 elle a décroché l’argent. Elle est la première lutteuse azerbaïdjanaise à avoir remporté une médaille olympique.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules