POLITIQUE


Le journal «The Guardian» a publié la lettre de réponse de l’ambassadeur d’Azerbaïdjan

A+ A

Londres, 15 janvier, AZERTAC

Le journal britannique The Guardian avait publié dans un de ses numéros précédents sur le voyage touristique dans le territoire du Haut-Karabagh. Le journal a publié la lettre de l’ambassadeur d’Azerbaïdjan en Grande-Bretagne, Tahir Taghizadé, en réponse à l’article susmentionné.

Le Haut-Karabagh est le territoire azerbaïdjanais internationalement reconnu et se trouve actuellement sous l’occupation des forces armées arméniennes, a dit l’ambassadeur. La présentation de ce territoire comme une zone touristique est, au moins, un irrespect envers les lois internationales ainsi que le peuple azerbaïdjanais. C’est aussi promouvoir l’agresseur pour maintenir le contrôle du territoire occupé, piétiner les droits des centaines de milliers de réfugiés et de personnes déplacées.

Dans la lettre de réponse l’auteur souligne que The Guardian est un organe de presse qui affiche sa position envers les régimes séparatistes. Montrer la même sensibilité envers l’Azerbaïdjan, c’est important.

Le Ministère britannique des Affaires étrangères a fait une prévention concernant le voyage dans le Haut-Karabagh et les autres territoires occupés de l’Azerbaïdjan. La présentation de ce territoire comme «zone touristique», c’est une désinformation et tromper la communauté. Il faut prendre en considération que ceux qui entrent illégalement dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan sont privés désormais de droit de voyager les autres territoires de l’Azerbaïdjan.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules