POLITIQUE


Ali Hassanov : Israël est un partenaire stratégique important

A+ A

Bakou, 27 janvier, AZERTAC

L’Azerbaïdjan considère Israël comme un associé et un partenaire stratégique important, a déclaré, selon le Jerusalem Post, Ali Hassanov, chef du département des questions sociales et politiques de l’Administration présidentielle de la République d’Azerbaïdjan, lors d’une rencontre avec la délégation israélienne conduite par Shimon Lankri, maire de la ville d’Akko, en visite à Bakou.

Les relations de l’Azerbaïdjan avec Israël se développeront en dépit de certaines pressions étrangères, a estimé le haut fonctionnaire de l’Administration présidentielle. «Nous entretenons avec tous les pays voisins des relations fondées sur les intérêts mutuels, y compris les pays qui se rivalisent», a marqué Ali Hassanov. Le chef de département a cité en exemple les relations de Bakou avec la Russie et les Etats-Unis, ainsi que son partenariat avec l’Iran, la Turquie et Israël.

J’ai participé à la rencontre du président Ilham Aliyev avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, en marge de sa visite en Turquie début janvier, et je n’ai jamais vu quelqu’un de Turquie revendiquer le refroidissement ou la rupture des relations qui se développent rapidement entre l’Azerbaïdjan et Israël, a dit Ali Hassanov.

Le journal écrit qu’Israël achète de l’Azerbaïdjan 40% du pétrole qu’il importe. En même temps, la situation géographique du pays montre à quel point il est important pour Israël.

Le chef de département à l’Administration présidentielle a dit que l’une des raisons du fait qu’Israël était un pays important pour l’Azerbaïdjan consistait à ce que c’était un Etat important du Proche-Orient et possédant des technologies avancées. En plus, les bonnes relations avec Israël aident l’Azerbaïdjan à Washington. Alors, les groupes juifs installés dans la capitale américaine et les leaders israéliens discutent beaucoup de l’Azerbaïdjan avec leurs homologues américains.

Ali Hassanov a fait savoir que les relations étroites de l’Azerbaïdjan, membre de l’Organisation de la coopération islamique, avec Israël constituaient un modèle pour les autres Etats musulmans.

Le chef de département à l’Administration présidentielle a également indiqué que cette façon de développement de la coopération azerbaïdjano-israélienne provenait des relations historiques fortes existantes entre les Azerbaïdjanais et les Juifs.

Même en cas de malentendu entre Israël et les pays musulmans, on peut trouver des moyens possibles pour coopérer et tisser des relations, a-t-il ajouté.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules