POLITIQUE


La Commission de coordination du Comité olympique européen a tenu sa 5e réunion à Bakou

A+ A

 

Bakou, 5 février, AZERTAC

La Commission de coordination du Comité olympique européen a tenu sa 5e réunion à Bakou.

Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, présidente du Comité d’organisation des premiers Jeux Européens de Bakou 2015, a été présente à la réunion.

La Commission de coordination du Comité olympique européen a hautement apprécié la préparation des premiers Jeux Européens de Bakou 2015. Le président du Comité olympique européen Patrick Hickey a mis l’accent sur l’importance de la réunion de la Commission de coordination du Comité olympique européen. Il a fait savoir qu’une équipe forte et professionnelle œuvre pour l’organisation exceptionnelle des Jeux Européens.

Mme Mehriban Aliyeva, présidente du Comité d’organisation des premiers Jeux Européens, a pris la parole lors de la réunion.

Ces Jeux seront un événement historique dans le sport européen, a-t-elle indiqué. Pour nous, c’est une bonne occasion pour faire connaître davantage notre pays, nos traditions, notre culture et nos origines historiques, a estimé la première dame d’Azerbaïdjan.

Elle a donné des informations sur certains détails essentiels des projets réalisés en la matière.

La présidente du Comité d’organisation des premiers Jeux Européens, Mme Mehriban Aliyeva, a fait savoir que ces jeux seraient illustrés par plus de 600 représentants de médias étrangers et locaux. Les Jeux Européens seront diffusés en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud et en Australie. De plus, plus de 16 mille demandes ont été reçues des bénévoles.

La présidente du Comité d’organisation des premiers Jeux Européens a mis en valeur la grande somme investie par le gouvernement dans l’infrastructure de transport.

Elle a dit qu’un programme d’actions culturelles spécial avait été élaboré pour chaque jour, que les cérémonies d’ouverture et de clôture des premiers Jeux Européens seraient exceptionnelles.

Mme Mehriban Aliyeva a souligné que le soutien du sport et du mouvement olympique constituait une des priorités majeures de l’Azerbaïdjan, évoquant les succès des sportifs azerbaïdjanais. Elle s’est dite convaincue que ces Jeux uniraient tous les participants et construiraient une base solide pour la nouvelle tradition sportive.

Le président de la Commission de coordination des Comités olympiques européens, Spyros Kapralos, a hautement apprécié les innovations obtenues par le Comité au cours des derniers mois. Il a fait savoir que les Jeux Européens revêtaient une importance historique. Elle a qualifié d’excellente l’infrastructure sportive mise en place dans le pays, exprimant sa satisfaction de la préparation des jeux réputés.

Le ministre azerbaïdjanais de la jeunesse et des Sports, Azad Rahimov, a lui aussi prononcé un discours lors de la réunion. Il a donné des informations sur les travaux effectués dans ce sens. «Comme vous le savez, le Comité d’organisation n’organise pas les Jeux Européens tout seul. Nous avons sept partenaires officiels. Nous concluons des accords avec les compagnies européennes et des autres pays du monde en matière d’émission des jeux. L’intérêt des médias internationaux pour ces jeux s’accroît de plus en plus. Nous allons faire la présentation de notre nouveau site Internet. Nous venons de déclarer récemment les vedettes messagers des Jeux Européens. Ils nous aideront à promouvoir les jeux dans le pays ainsi qu’à l’étranger», a-t-il estimé.

Simon Clegg, directeur des opérations des jeux Européens de Bakou 2015, a dit que les travaux avançaient selon un emploi du temps intensif. Des spécialistes nationaux et internationaux participent dans la réalisation de ces travaux.

Une vidéo sur la préparation des Jeux Européens de Bakou 2015 a été projetée lors de la réunion.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules