POLITIQUE


Le fait de l’occupation des terres azerbaïdjanaises par l’Arménie a été affirmé une fois de plus dans le nouveau Rapport sur les guerres

A+ A

Bakou, 6 février, AZERTAC

Le nouveau Rapport sur les guerres, présenté en décembre 2014 à l’Institut de hautes études internationales et du développement à Genève, a été déclaré au large public, a-t-on appris auprès de la représentation permanente de la République d’Azerbaïdjan auprès du bureau de l’ONU à Genève et d’autres organisations internationales.

Le rapport a été rédigé par l’Académie de droit international humanitaire et des droits humains de Genève, centre conjoint de l’Institut de hautes études internationales et du développement et de l’Université de Genève, et publié à la maison d’édition de l’Université Oxford.

Le rapport contient des informations sur 39 conflits armés survenus pendant 2013 et poursuivis toujours dans les territoires de 26 Etats. Le rapport est destiné aux Etats, à l’ONU, à ses organismes compétents, aux organisations non gouvernementales internationales et aux milieux académiques et a pour objectif d’être utilisé à titre de source de référence relative aux conflits existants dans le monde.

Dans le rapport le fait de l’occupation des terres azerbaïdjanaises et de la poursuite de l’agression militaire par l’Arménie est confirmé et il est indiqué que les parties au conflit ne sont que l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Dans les pages 44-48 du rapport on lit que les terres de l’Azerbaïdjan ont été occupées à la suite de l’agression militaire de l’Arménie. La partie du rapport consacrée à ce conflit est intitulée «L’occupation des terres azerbaïdjanaises par l’Arménie».

Rappelons que la première publication du Rapport couvrant l’an 2012 était parue en décembre 2013.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules