MEMOIRE SANGLANTE


Un député turc est monté à la tribune avec le drapeau azerbaïdjanais et un bouquet d’œillets à la main

A+ A

Istanbul, 28 février, AZERTAC

Le chef du groupe d’amitié interparlementaire Turquie-Azerbaïdjan, Necdet Ünüvar, est monté à la tribune du parlement turc avec les drapeaux azerbaïdjanais et turc et un bouquet d’œillets à la main. Il a rendu hommage à la mémoire des soldats azerbaïdjanais et turcs tombés pour leur pays, condamnant fermement le génocide de Khodjaly. Il a parlé des raisons et des conséquences de ce crime commis intentionnellement. La ville de Khodjaly a subi l’agression parce que c’était un espace stratégique dans le territoire azerbaïdjanais que les Arméniens gardaient sous l’occupation, il y avait un aéroport dans ce territoire et à cause d’autres questions, a dit le député turc. «Le génocide de Khodjaly est la douleur commun et la plaie inguérissable de l’Azerbaïdjan et de la Turquie», a estimé Necdet Ünüvar, offrant des drapeaux des deux pays frères et des œillets aux parlementaires.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules